samedi 26 mai 2012

Les services, corvées etc...

Au p'tit bonheur en a assez d'être la bonne de service et se dit que ce n'est pas un service à rendre à ses enfants que de tout faire pour eux.
 Elle est tout à fait d'accord avec le principe de "saine négligence" développé par Adèle Faber et Elaine Mazlish dans Parents épanouis, enfants épanouis.  (je vous en reparlerai plus longuement ultérieurement). Aussi, dans un premier temps, nous avons fait un conseil de famille pour identifier les différentes choses à faire dans la maison, ce que chacun était capable de faire et inventer une organisation autour de ça.
Cela a donné ça : (les p'tits carrés à gauche, ce sont des photos de chez nous montrant ce qu'il y a à faire)


Travaux d’intérêt familial
début juillet 2011 015.JPG
Préparation du petit déjeuner
Petit Prince
début juillet 2011 016.JPG
Rangement du petit déjeuner
Albatros
début juillet 2011 021.JPG
Préparation du déjeuner
Albatros
début juillet 2011 017.JPG
Mise du couvert du déjeuner
Albatros
début juillet 2011 016.JPG
Rangement du déjeuner
Albatros
début juillet 2011 021.JPG
Préparation du dîner
Petit Prince
début juillet 2011 017.JPG
Mise du couvert du dîner
Petit Prince
début juillet 2011 016.JPG
Rangement du dîner
Petit Prince
début juillet 2011 023.JPG
Ranger les courses
Albatros, Petit Prince et Milou
début juillet 2011 020.JPG
Mettre ses habits au sale le soir
Albatros, Petit Prince et Milou
début juillet 2011 019.JPG
Ranger les jeux du bain
Albatros, Petit Prince et Milou
début juillet 2011 018.JPG
Ranger sa chambre chaque soir
Albatros, Petit Prince et Milou
début juillet 2011 022.JPG
Ranger ses chaussures dans l’entrée
Albatros, Petit Prince et Milou
Faire son lit chaque matin et ranger son pyjama sous l’oreiller
Albatros, Petit Prince et Milou

Cela a plutôt bien marché jusque là, même ceux qui ne savaient pas lire connaissaient leur boulot. Je pars du principe que les services de début de liste sont des services rendus si besoin. Je ne les appelle donc pas systématiquement mais quand j'en ai besoin. 
Inconvénients, il faut le refaire souvent car les capacités changent vite.  Et comme toute organisation de famille il faut suivre les évolutions de chacun.
Aussi, je réfléchis en ce moment à une organisation du type "bras droit", lue quelque part dans la  blogosphère. J'explique le concept :
Chaque jour, un enfant est votre bras droit et vous assiste sans l'ensemble des taches ménagères dans la mesure de ses capacités. On change d'enfant chaque jour.
Avantages : j'ai toujours quelqu'un sous le coude pour m'aider et chacun peut profiter d' un instant particulier avec Maman, chose pas toujours facile dans une vie de famille nombreuse. La cuisine n'est-elle pas le lieu de toutes les confidences depuis des lustres ?
Au dernier conseil de famille, tout le monde était d'accord sur le principe. Y a plus qu'à faut qu'on. Mais je pense rester toujours sur le principe du "en cas de besoin" qui, à mon sens, enlève le caractère obligatoire du service, nous oblige à identifier les véritables besoins, à les exprimer et à les faire reconnaître. Les enfants sont heureux de nous rendre ce service et de se sentir utiles. Pour autant, ils peuvent constater qu'il y a beaucoup de choses à faire pour que l'on vive bien ensemble.
Suite au prochain numéro.

1 commentaire:

  1. Ca me plait bien cette idée! Chez nous aussi, j'essaie de les faire participer aux taches du quotidien quand le besoin se fait sentir - ranger leur chambre, m'aider à lancer ou étendre la lessive, mettre les affaires au sale. Rien de très ambitieux mais si on commence à 3 ans et demi, j'ai espoir que ça soit plus facile quand ils grandiront !

    RépondreSupprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !