jeudi 28 mars 2013

Jeudi Saint - Le minute par minute


Ce soir, dès l'école terminée, j'ai emmené la bande à la célébration du Jeudi Saint. Super, me dis-je, ils vont être crevés après l'école on entendra une mouche voler le prêtre faire son homélie. Cette idée de faire une célébration à 17h30, c'est vraiment pratique.


17h15 : Nous arrivons un peu en avance directement de l'école.
17h16 : L'Albatros sort son cahier, ses stylos et commence son étude de document
17h18 : Milou trouve que la chapelle est vraiment trop belle
17h 19 : Le P'tit Prince tourne en rond
17h 20 : La célébration n'est pas commencée mais ça s'annonce bien...
17h21 : L'Albatros range ses stylos, ses cahiers
17h22 : On s'installe dans la chapelle, au fond eu égard à La Paupiette dont l'excitation est prometteuse.
17h23 : La Paupiette a rejoint l'autel
17h24 : Retour à la case départ pour la Paupiette
17h25 : Milou saute à cloche pied par dessus les pieds des bancs
17h26 : Le P'tit Prince demande "quand est-ce que ça se termine?"
17h27 : La chapelle se remplit, aucun des 3 n'est assis
17h28 : Une dame nous distribue des feuilles pour chanter - 2 secondes de tranquillité
17h29 : On entend le violon qui s'accorde
17h30 : La célébration commence
17h31 : La Paupiette est devant l'autel
17h32 : Retour à la case départ pour la Paupiette (comment ça je l'ai déjà dit ? Ah bon ?)
17h33 : Je sors dans l'entrée de la chapelle avec la Paupiette
17h34 : La Paupiette rampe par terre et aperçois une flaque d'eau
17h35 : Elle se roule dedans et étale avec les doigts
17h36 : Elle redécouvre l'existence de ses gants suspendus à des fils qui courent le long de ses manches
17h37 : Pourquoi ne pas les faire tourner ? (les gants)
17h38 : C'est "Meunier tu dors" en accéléré et du bout des gants pour la Paupiette
17h39 : Milou pointe son nez dans l'entrée de la chapelle
17h40 : Elle me colle, en plus de la Paupiette
17h41 : Elle ne veut pas aller se rasseoir tant que je n'y suis pas
17h42 : Le P'tit Prince vient à la rescousse
17h43 : Ni Milou ni le P'tit Prince ne veulent réintégrer leur place
17h44 : Tout le monde me tourne autour de plus en plus vite
17h45 : Je raccompagne manu militari Milou et le P'tit Prince sur leur banc
17h46 : Tel Guignol dans sa boîte, ils ont déjà fichu le camp et se promènent au fond de l'église
17h47 : Je repars chercher la Paupiette qui a bien profité de cette pause récréative pour retourner vers l'autel (une vocation précoce ?)
17h48 : Retour à la case départ pour la Paupiette qui file vers l'opposé
17h49 : La Paupiette s'est assise, elle zieute une bande d'enfants qui dessine à même le sol
17h50 : ça tourne dans le ciboulot de la Paupiette, elle analyse la situation
17h51 : Elle se jette sur les enfants, arrive à extraire un crayon, puis une feuille et dessine
17h52 : Tels les rois mages (pourtant ce n'est pas la bonne période), Milou, l'Albatros et le P'tit Prince la suivent façon caramel qui dégouline
17h53 : Je renvoie les plus grands à leur place
17h54 : L'Albatros revient me voir
17h55 : Les deux autres aussi
17h56 : La Paupiette a fini de dessiner, elle balance son crayon sur la tête du petit garçon auquel elle l'a piqué
17h57 : Je renvoie tout le monde à sa place en faisant les gros yeux et en cherchant comment diantre les motiver pour qu'ils soient enfin sages et tranquilles
17h58 : Je repars dans l'entrée de la chapelle
17h59 : Tout le monde me suit
18h00 : Je renvoie tout le monde et retourne dans l'entrée m'occuper de la Paupiette en priant pour qu'elle ne soit pas tombée dans l'escalier entre temps
18h01 : Je me retourne et aperçois Milou, la tête rentrée dans son blouson façon tortue apeurée, c'est du plus bel effet.
18h02 : Je n'avais pas tout vu... C'était sans compter sur l'Albatros littéralement affalée sur le dossier du banc du fond et le P'tit Prince lui aussi déguisé en tortue apeurée
18h03 : Je renvoie tout le monde à sa place en les tenant par les capuches, voire même par les pointes des oreilles...
18h04 : Le P'tit Prince me demande "c'est bientôt terminé"
18h05 : Je parviens enfin à m'asseoir et tente de faire lire un livre à la Paupiette qui s'en fiche éperdument
18h06 : Milou est à moitié assise sur moi, l'Albatros la colle en lui bavant un peu dessus.
18h07 : Le P'tit Prince dit qu'il s'ennuie
18h08 : Le P'tit Prince se met à pleurer
18h09 : Pourquoi tu pleures ?
18h10 : Parce que je m'ennuie trop
18h11 : Tu vas te calmer, oui ?
18h12 : Mes nerfs lâchent...
18h13 : Je prie pour que ce cirque s'arrête, si possible vite
18h14 : Je vais à la pêche à la Paupiette qui est encore allée faire un tour près de l'autel
18h15 : je me rassieds
18h16 : Milou s'assied sur moi
18h17 : L'Albatros s'assied sur Milou
18h18 : Le P'tit Prince s'assied sur l'Albatros
18h19 : je n'avais pas eu l'impression en entrant qu'il manquait autant de place, j'ai l'impression de jouer au jeu du sandwich
18h20 : C'est la Paix du Christ...Je suis dans un état d'esprit guerrier, envie de buter tout le monde  dans la seconde...
18h21 : Je colle la Paupiette dans sa poussette
18h22 : Je vais communier (je me dis que la grâce du sacrement va peut-être agir...)
18h23 : Mes rois-mages viennent aussi, les bras croisés, c'est déjà ça, ils auraient pu venir à cloche pied ou en rampant, ce n'est pas si mal...
18h24 : retour sur le banc, la Paupiette n'a pas bougé de sa poussette (et pour cause, elle était attachée)
18h25 : Le P'tit Prince me demande "c'est bientôt terminé ?"
18h26 : Petit temps calme
18h27 : Bénédiction
18h28 : La Paupiette se met à pleurer, elle en a assez d'être dans sa poussette
18h29 : je sors de la chapelle et je tourne en rond avec la poussette
18h30 : Les rois-mages me rejoignent
18h31 : On sort......

18h32 : Et si j'avais fait le Jeudi Saint ET le Vendredi Saint le même jour ?

PS : Je n'ai pas fait le seconde par seconde, mais il me restait encore beaucoup de " matière"


15 commentaires:

  1. C'est bien, t'es tranquille pour demain, tu as déjà fait ton chemin de croix !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait bien... J'ai envoyé l'Albatros avec son père expier ses péchés de la veille au chemin de croix...

      Supprimer
  2. Oh lala ! comme j'ai ri ! Voila maintenant je sais pourquoi je ne tente pas l'expérience !

    Tu m'etonnes que tu l'as deja fait ton chemin de croix !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai écrit le billet en guise d'exutoire...

      Supprimer
  3. Tu es prête pour la Célé du vendredi Saint ???
    J'ai trop ri... C'est énoooorme !!!!!
    Bravo d'avoir tenté... Respect !
    Chez nous, ils ont mis les offices à 20h45, histoire d'être entre gens qui restent sur leur chaise... résultat, ça fait qq années que nous n'assistons qu'à un office sur deux ! Hier, il y avait les papas... ce soir, les mamans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle sagesse Aramis ! Faut que j'en prenne de la graine plutôt que de jouer les risquetout

      Supprimer
  4. MDR!!!! et bravo pour ton courage!!! seule avec toute ta clique!!! il faut vraiment y croire pour persister!!! ce soir j'essaie soit le chemin de croix soit l'office en fonction des siestes ...ils ont dormi ce matin après avoir fait le chantier dans la maison et depuis qu'ils sont réveillés c'est la fête!!!
    bonne montée vers Pâques!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai une grande foi comme tu peux le constater, je ne crains rien, mais là je crois que je vais rendre mon tablier...
      Joyeuses Pâques à toute ta famille !

      Supprimer
  5. Trop fort! Plutôt vivant comme célébration, non?! Allez, courage, samedi soir, s'il fait beau, y aura même du feu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La victoire de la vie sur la mort, c'est ça ? Pourvu qu'ils ne mettent pas le feu à la veillée pascale...

      Supprimer
  6. Je connais une maman qui fait régulièrement cette prière :" Mon Dieu, donnez moi la patience et vit !"
    Pourquoi estce que j'y ai pensé en vous lisant ?
    ici, c'est bien simple, les enfants savent que s'ils ne sont pas sages, je les sors... pour le leur rappeler de façon cuisante à l'endroit le plus charnu de l'individu.
    j'suis un bourreau d'enfant, je sais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A la fin de la célébration, plus une goutte de patience en stock malgré mes prières...
      Je n'ai pas tenté les fessées car ça vu l'état des troupes cela n'aurait fait qu'empirer les choses. L'état d'énervement était tel que rien n'y faisait.

      Supprimer
  7. Bonjour
    C'est marrant mais je me retrouve très souvent dans vos écrits. Vous avez l'art de dédramatiser à postériori les situations les plus éprouvantes pour les nerfs.
    J'essayerai de penser à vous la prochaine fois, peut-être que j'arriverai à relativiser
    "18h20 : C'est la Paix du Christ...Je suis dans un état d'esprit guerrier, envie de buter tout le monde dans la seconde...
    18h21 : Je colle la Paupiette dans sa poussette
    18h22 : Je vais communier (je me dis que la grâce du sacrement va peut-être agir...)"

    Sinon chez nous c'était à 20h30 et présence fortement souhaitée pour les enfants qui vont faire leur première communion cette année. Je n'ai emmené que la principale intéressée en pestant sur l'heure. En fait vu ton post, je ne regrette pas d'avoir laisser les 2 plus jeunes avec leur père. En plus fin à 22h15...Beaucoup d'enfants, peu de petits vu l'heure mais tous bien fatigués donc relativement calmes.

    Bonne journée
    Aude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aude, vaut mieux dédramatiser sinon les nerfs lachent...J'y suis allée pour la même raison que toi, première communion dans l'année. Par contre j'ai laissé le soin au papa d'aller l'accompagner pour le Vendredi Saint. Pas le courage de revivre un cirque pareil...
      Autant te dire que pour la vigile pascale ils sont briefés et ont tout intérêt à se tenir à carreau (je tente avec les 4 mais pas toute seule et les fois précédentes ça allait à peu près)
      .
      Joyeuses fêtes de Pâques à toute ta famille !

      Supprimer
  8. Alors tu vois moi j'ai gardé les 3 petits at home pendant que leur père est allé avec le grand... première communion dans l'année... ET je lui ai fait lire ton post (au père)... il a bien rigolé et même si c'est dommage de ne pas y être allé en famille il a reconnu qu'au calme c'était bien aussi !
    En tout cas j'aime ta façon de raconter ce vécu qui est en fait super universel !!!

    RépondreSupprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !