lundi 29 avril 2013

Poor Kate, alone in France




Non, je ne fais pas de cookies (encore que, je peux vous donner une recette facile, 10 minutes top chrono, chiche ?), Lefèvre -Utile fait ça si bien pour moi.
C'est que cette semaine, j'inaugure pour la première fois en presque 9 ans de maternité la solitude. Wahou !!!



J'ai envoyé tout le monde, y compris le grand blond, respirer l'iode. Ils en avaient bien  besoin.
Alors pourquoi suis-je restée ?

Les vraies raisons ? Les fausses ? Les inavouables ?

La raison officielle, c'est que ma salle de bain était bigrement moche et pas refaite depuis un bon bout de temps et que là, c'était plus possible. La confrontation chaque matin me donnait la nausée, les taches de mercurochrome du prédecesseur, la peinture qui s'écaille de partout, les trous des étagères des anciens occupants, la peinture jaunie, une impression de moche, je vois que ça, moche. Et moche, dès le matin, c'était plus possible.

Alors je suis allée voir mr Merlin pinpin lui demandant de me passer quelques seaux de peinture, des rouleaux, une combinaison spatiale pour le voyage. Et contre un bout de papier (une blinde), Merlin pinpin a dit oui.


Impossible de refaire tout ça avec la Paupiette et les asticots dans les pattes. D'où un détournement des forces de nuisances chez la belle-mère.

La raison principale était donc celle-là. Les raisons adjacentes étaient aussi :

- de laisser pour une fois la place, toute la place au grand blond avé la chaussure. Parce que Mary Poppins, elle est très présente chez nous, tout se fait par magie et le grand blond ne s'en rend pas toujours compte.

- de trouver un "parapluie" anti personne toxique. Ceux qui me connaissent dans la vraie vie, savent de qui il s'agit. A certains moments la toxicité redoutable de certaines personnes nécessite de s'organiser. Dont acte.

- d'inverser les rôles avec le grand blond, une fois n'est pas coutume et chose très drôle, toute la semaine on m'a demandé ce que j'allais faire pendant les vacances et à l'exposé de mes projets, tous ont été très choqués. On est loin de la parité et on fait face à de gros a prioris. C'est normal que Mr reste tout seul pendant que Mme se colletine les 4 ailleurs, l'inverse n'est pas vrai, pour l 'instant.
Personne ne m'a jamais dit "ma pauvre, toute seule avec les 4, ça doit pas être facile". Alors que tout le monde l'a dit au grand blond. Et pourtant la situation est exceptionnelle.

Bref, pendant 5 jours, mes enfants ressembleront plutôt à ça :
Au moins, ils seront sages, ils iront se coucher dès que je le dirais, une seule fois. (en plus, pour la bouffe, c'est pas compliqué, un bon gros pot de peinture et le tour est joué)

Mis à part le départ, pas si facile que ça, cela fait vraiment une drôle d'impression de se retrouver toute seule.
Je repense à ma Bonne Maman qui l'a été pendant si longtemps, je pense à mon nid une fois que les oisillons seront vraiment partis...Bref, je pense, je songe, pour une fois j'ai le temps, je ne suis pas interrompue.
Un peu de vague à l'âme devant ce qui ressemble à un vide intersidéral. Faut comprendre, je ne suis pas habituée. D'habitude on ne s'entend pas et là on n'entend que ça : le silence.

Moi qui ai pourtant besoin de solitude régulièrement et ben là c'est trop !

Pas d'Albatros pour faire tout tomber en disant "j'ai pas fait exprès"
Pas d'Albatros pour poser des questions à la noix dès le matin
Pas de p'tit Prince au réflexions poétiques
Pas de p'tit Prince avec ses devinettes carambars (blagues de 6 ans et demi, c'est du lourd)
Pas de Milou qui crie juste pour le plaisir
Pas de Milou qui borde ses poupées en organisant sa petite vie
Pas de Paupiette qui tétouille (je teste 5 jours sans allaiter, on va bien voir !)
Pas de Paupiette qui s'enfuie en rigolant quand on veut l'attraper

Bien qu'avec un milliard de projets pour remplir ces 5 jours. (un seul objectif  : celui de refaire ma salle de bain), je sens comme ma vie est remplie de ces petits êtres et même si parfois je m'énerve, si parfois j'en ai assez...Allez, ils me manquent !!!Si, si, je les ai lâchés depuis 24 h et ils me manquent déjà...

Poor Petit Bonheur, alone in Paris...

Attendez-moi !!!! 
J'arrive, 
Moi aussi je veux de l'air iodé finalement ! 

(et serrer dans mes bras huit paires de bras, 4 petites têtes
 et faire des bisous sur toutes les joues et dans tous les cous)


PS : En fait, c'est bien aussi d'être toute seule, je fais ce que je veux, quand je veux et je peins à minuit si ça me chante, j'écoute la musique que je veux, Henri Dès peut aller se recoucher. Je peux regarder le film que je veux, personne pour me chourrer la télécommande ou me mettre un DVD de Popi.
Et mon petit luxe ultime, c'est que j'ai confié l'intendance à Mr P. qui fait ça très bien. Ne pas croiser de casserole depuis 24h, c'est bien aussi.
Je profite, ce sera vite terminé...




18 commentaires:

  1. "détournement des forces de nuisances chez la belle-mère."
    Mwouhahahahah!
    Tu as bien raison ceci dit, et tu es courageuse en plus, parce que ce genre de bricolage, n'est pas aussi facile à faire qu'à écrire. quoique je suppose que si tu t'y colles,c 'est que tu sais faire. (moi, c'est juste pas possible, mon bricoleur en chef n'admet pas que quelqu'un d'autre que lui opère. pffff)
    Allez, 4 jours seront vite passés, et contre la satisfaction ensuite d'avoir une vraie salle de bain propre, grâce à qui? à toi-même yes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je vois le B***** que j'ai mis en si peu de temps, je me dis que j'ai bien fait de les envoyer voir ailleurs si j'y étais. Mais ça avance, et bien même !

      Supprimer
  2. ah comme je rêve de les expédier tous très loin très très loin... mais comme vous dites une fois qu'ils seront partis j'aurai qu'une envie: les retrouver... mais justement je crois que j'aurai bien besoin de ressentir cette envie parce qu'en ce moment ils ne me laissent pas le temps d'avoir envie de les voir... comme quoi on est jamais content!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien dit, "ressentir l'envie". On est tellement le nez dans le guidon qu'il n'est même plus possible de profiter.
      Jamais contente et paradoxale, mère ...

      Supprimer
  3. Profite profite PROFITE !!!!!!!!!!!!
    En union de liberté, je te salue :-) Hihaaaaaaaaaaa :-)

    RépondreSupprimer
  4. ho oui Petit Bonheur profite...même si tu auras le vague à l'âme certains soirs. J'ai fait cette expérience il y a 18 mois, je décomptais les heures à la fin de la semaine même si j'adorais voir mon salon rangé, propre et silencieux. Tu as choisi quelle couleur pour ta salle de bain (suis en plein travaux aussi)?
    Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A près colloque au sommet et âpres négociations, on a opté pour blanc et taupe (cette couleur ne me ressemble pas mais finalement c'est pas mal du tout, enfin, je dis ça en toute objectivité !). On était super coincés par la frise du carrelage (qu'on ne change pas même si elle n'est vraiment pas top), d'où ces couleurs consensuelles. Trio de couleurs au final : blanc, taupe et bleu lavande par petites touches. Rien de bien révolutionnaire...

      Supprimer
  5. J'ai fait la même chose une fois, durant les vacances de la Toussaint : ma propriétaire acceptait de faire refaire tous les parquets. Impossible de garder les enfants à la maison. Je suis restée pour faire les rideaux !
    C'était magnifique, et il ne m'ont même pas manqué tellement j'ai profité de la situation.
    Par contre, j'étais heureuse de les retrouver !
    Alors profite, regonfle les batteries !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que j'aurai préféré faire les rideaux. Moins long et moins de bazar partout...
      Mais bon, ça ne m'empêche pas de profiter !

      Supprimer
  6. hooo la chance!!!!! j'ai eu une journée (de 9h45 à 16h45) seule avec moi même et ça fait du bien (mais c'était un peu court!!!!
    profite bien du silence, du calme, de pouvoir faire des choses sans avoir comme un boulet accroché à tes jambes ou à te bras ou les deux à la fois....
    mais dis donc....serait ce la fin de l'allaitement????
    tu nous diras;)
    allez bonnes vacances et nous on veut voir les photos avant/après!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va voir ce quon peut faire pour les photos avant/après. J'ai presque fini, youpi !
      Et comme c'est génial de se déplacer sans boulet...Je savoure !

      Supprimer
  7. A vous lire, je me dis que je suis une mère incroyablement indigne... les rares fois où j'ai argué les enfants (javais gardé mon mari pour moi toute seule), je n'ai commencé à avoir envie de les revoir qu'au bout d'une dizaine de jours...
    fallait ça, faut croire ! Vous verrez, il y aura des bénéfices que vous n'attendez pas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compte bien les engranger ces bénéfices ! (j'en suppute quelques uns...)

      Supprimer
  8. Alors, ça se passe comment cette semaine en tête à tête avec tes pots de peinture ? J'attends le bilan !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait le bilan. Et en digne mère indigne, je me fais très bien à cette solitude et surtout aux "O" contraintes...Là je suis un peu naze, je me suis couchée trop tard, j'ai trop profité.

      Supprimer
  9. Profite, profite! Et garde-toi 1 journée shopping dans le lot! Sinon, pour l'allaitement, ben le tire-lait doit se demander ce qui se passe pour être autant sollicité, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de tire-lait, j'interromps et je reprends comme si de rien n'était...
      Pas de journée shopping non plus (a part pour ma sdb, cette veinarde) . Mais j'en ai bien profité !

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !