vendredi 24 mai 2013

Acte III, scène 17 : Sniffe un coup



Milou, sa mère, les autres agglutinés autour (instinct grégaire). Ils vont à la bibliothèque municipale. Or, pour pouvoir accéder avec une poussette à l'eldorado livresque, il faut prendre l'ascenseur. Et pour prendre l'ascenseur (on se croirait dans la chanson "derrière chez moi devinez quoi qu'y n'y a ?), il faut passer par la maison de retraite. Une maison de retraite pas forcément très bien entretenue donc ça sent un mélange de détergent de collectivité et de bien d'autres odeurs moins sympathiques (je vous fais grâce des détails).

- Maman ?
- Oui ?
- ça sent comme mon doudou
-...


Je vous donne en bonus la vidéo du p'tit bois derrière chez moi (même si chez moi on dit "quoi qu'y n'y a")

8 commentaires:

  1. Ca fait des années que je n'avais pas entendu cette chanson ! Voilà qui rajeunit !!!
    Pour les doudous... comment dire... chez moi quand je les lave c'est qu'ils sont punis. peux pas faire autrement !!!

    RépondreSupprimer
  2. Voila pourquoi il ne faut pas les laver ces fameux doudous !! et interdit de vomir !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais quand même, ça ne sent vraiment pas bon (même sans vomi)

      Supprimer
  3. pouhaaaaaa j'imagine trop l'odeur du doudou!!! celui de mon petit prince empeste!!!! c'est une infection ces doudous!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'a fallu attendre la dernière pour avoir un enfant sans doudou, ou presque, puisque celui de la paupiette c'est son oreille (du coup je peux la laver !)

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !