lundi 3 juin 2013

Acte I scène 10 et 11 : La soirée-pyjama






Une soirée pyjama familiale, gentillette, classique, un bon film et à 21h00 max, tout le monde est au lit.
Scène 12 : L'Albatros, sa mère. La scène se passe dans l'entrée de l'appartement. L'Albatros revient d'une soirée-pyjama chez une petite fille de sa classe, 9 ans comme elle. Attention scène pas drôle du tout.



-Bonjour l'Albatros, c'était bien la soirée-pyjama ?

- Bouhhhhouhouuuuuuuu, bouhouuuuuuhou

- Oui ?

- D'abord j'ai pas dormi du tout hou, hou, bouhhhhhhhhouhouh

- Ah bon ?

- Oui,  M (une des invitées NDLR), a voulu qu'on regarde le Seigneur des Anneaux, ça dure 4 heures et comme le papa de E. (l'hôtesse) voulait regarder le rugby, on a attendu avant de pouvoir commencer, bouhouhhouhhhhhouhou...

-Ah oui ?

- Oui et en plus moi je voulais pas regarder ça et la maman de M lui avait interdit de regarder ce film et c'est M qui a choisi de le faire. bouhouhouuuuuuuuu et en plus moi je n'ai pas tout regardé, j'ai voulu me coucher et les filles ont fait exprès de m'empêcher de dormir. Du coup j'ai pas dormi, bouhouhouhouuuuuuuuuuuuu

-Je te propose d'aller te coucher maintenant. Tu ne me sembles pas capable de pouvoir faire quoi que ce soit pour l'instant.

Dont acte. A 11h00 du matin, l'Albatros commence sa nuit. A 15h30, une option balade proposée aux autres la réveille de son sommeil diurne.

-Bouhou houuuuuuuuuuuuuhou, moi aussi je veux y aller

-Je ne pense pas que tu sois en état

- bouhouhouuuuuu j'ai HYPER FAIM bouhouuuuuu

-va déjeuner

- Oui mais je veux avoir exactement la même chose que ce que vous avez eu bouhouhouuuuuuuuuuu

- sers toi dans le frigo (première fois que j'autorise ça...je m'étonne moi-même)

- Maiiiiiis bouhouuuuhouuu j'ai FAIM

- Je crois que je t'ai proposé quelque chose non ?

-Ouii, mais bouhouhouuuuuhouuuu, je veux aller me promener

-........pfffffff, hummmmmm, pffffff....grrrrrrrrr...(Les parents de E. sont à cet instant précis au pinacle de mes haines, P*****, merci les gars, fallait pas ! Non vraiment, trop sympa cette invit !) (je vais aller faire un peu de yoga moi) (euh, ben non, ça va pas être possible) (rappel : 3 nains piaffent dans l'entrée, prêts à en découdre avec l'animation médiévale prévue dans le coin).

- Bon, ben  je me souviens maintenant que tu as un père, qui, certes, fait sa sieste, mais pourrait tout aussi bien te donner à manger après tout...A tout à l'heure !!!

Pendant la promenade avec le reste de la troupe, je m'aperçois que mon téléphone affiche 4 messages. Tous de la maison.

Ecoutons...

Message n°1 15h39: "Mais comment on fait pour laisser un message, Papa ?,
bouhouhouhouuuuuuuuuuuuuuuuuu. Mamaaaaaaaaan je veux yyyyyy allllller avec toiiiiiiiiiibouhouhhhhhhouuuuu" (dis comme ça ça donne envie)

Message n°2  15h40 : " MAAMMMMANNNN, je veux vous rejoiiiiiiindre, bouhouhouuuu" (les choses s'arrangent  on dirait)

Message n° 3 15h41 : "Mammmaaaaaan, c'esttttt Paaaapa, buhouhouuuuuuu, il veut paaaaaaas que je te rejoigne, bouhouuuuuuuhouuuuuuuu"

Message N° 4 15h42 : "bouhouhhhouuhhhhhhouhhhhh, clic"

Hum, hum...

Nous revenons à la maison, les choses se sont un peu calmées. Ce n'est pas encore le pied intégral mais....on vit moins au coeur du cauchemar

Tout le rituel de la fin de journée se déroule, tout le monde se couche. Les parents se prennent un petit remontant, ils ont bien mérité ça, non ?

Scène 13 : L'Albatros, sa mère. Elles sont dans la chambre de l'Albatros. C'est le matin, les oiseaux chantent, merles, pinsons, rossignols et mésanges, tirlou, cuicuicui, tirlou cuicuicui.

-Bonjour l'Albatros et le P'tit Prince, on se lève et on s'habille.

- Maman, je sais pas si c'est ma jambe ou mon pied...

- ta jambe ou ton pied quoi ?

- Je sais pas si c'est ma jambe ou mon piiiied !

- Excuse-moi, mais je ne comprends rien du tout, qu'est-ce qu'ils ont ta jambe ou ton pied

- Ma jambe ou mon pied ? Lequel je dois lire ?

-......

La mère regarde si du côté du P'tit Prince on émerge. L'Albatros continue sur sa lancée (si bien partie, elle aurait tort de s'arrêter), assise sur son lit, dans la pose du Penseur de Rodin, elle se demande :

- Maman, comment je dois manger ?

-...

La soirée pyjama chez E.
Comment j'ai récupéré ma fille :


Comment je me suis sentie :



Ce que j'avais envie de dire à la mère de E dimanche :



Bon OK, je suis énervée, ça me pousse à être un peu vulgaire mais bon, je peux bien me défouler un peu ici, non ?
C'est moi qui suis réac ou bien laisser des enfants de 9 ans faire une nuit blanche devant le Seigneur des anneaux c'est vraiment complètement nase ?

Nota pour la prochaine fois : prochaine soirée-pyjama chez une copine, je passe pour une emmerdeuse de première catégorie mais je demande le programme avant et, en fonction, je réponds par l'affirmative ou la négative. En tout cas, les parents de E. ne risquent pas de revoir ma fille de sitôt.










28 commentaires:

  1. Je suis sans doute vieux jeu, tout ce qu'on veut, mais je serais aussi furieuse que toi dans les mêmes conditions... Pauvre Albatros !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et dire qu'on remet ça le week-end prochain à la maison. Je vais te cadrer tout ça tu vas voir !

      Supprimer
  2. punaise, moi aussi je serais excédée à ta place, change d'amis (enfin de parents d'amis), mais tu décris tout ça avec talent, on s'y croirait!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La petite fille est plutôt sympa, c'est dommage...

      Supprimer
  3. argh!! C'est hallucinant, y a des parents complètement démissionnaires... ca fait peur pour leurs pauvres enfants....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On voit où mène la volonté de toute puissance des enfants...Pas bien loin !

      Supprimer
  4. Arghh suffoquée d'indignation, moi aussi! Je crois que j'aurais carrément téléphoné pour dire ma façon de penser! Pauvre petite Albatros....
    M'enfin , ET le père ET la mère n'ont pas penser à réfléchir un peu? Nuit blanche pour regarder rugby et le seigneur des anneaux? à 9 ans? Et puis quoi encore? du ouisky peut-être?
    J'avoue que je serais aussi furieuse que toi, là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par contre ils n'ont fumé QUE pendant les repas (véridique)

      Supprimer
  5. Comme je comprends ta réaction !! A croire qu'il n'y avait pas de parent présents lors de cette soirée ... Par contre, j'imagine que vu comment ta fille a vécu l'expérience, elle n'aura sans doute pas envie de se refaire une soirée pyjama de si tôt ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce qu'il s'est passé. Elle jura mais un peu tard qu'on ne l'y prendrait plus et m'a suppliée de les faire se coucher tôt pour sa propre soirée pyjama.

      Supprimer
  6. C'est completement diiiiingue ! C'est hyper violent le Seigneur des Anneaux !!! et puis une soirée pyj c est pas une soirée télé nuit blanche ! La vache à 9ans ! La pauvre, j'espere qu'il n y aura pas trop de cauchemar !
    B...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout que l'Albatros est plutôt du genre "hypersensible", en fait elle a dû comater dans un fauteuil, elle m'a dit qu'elle ne l'avait pas regardé, ça l'ennuyait profondément. A priori pas de cauchemar en vue, seulement un état patibulaire mais presque

      Supprimer
  7. Je vais passer pour la ringarde, mais mes enfants ne sont jamais allés dormir chez des amis : ils ont la journée pour les voir, et les nuits ils dorment à la maison (sauf cas particulier de garde en cas d'accouchement de la mère !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est certain que c'est aussi une solution, je dois dire que je l'avais envisagée. Seulement, ici, tous les parents travaillent et les enfants ont des tas d'activités en permanence, seul le soir reste encore disponible. D'où le grand succès des soirées pyjama. Vu les difficultés que peut avoir l'Albatros pour avoir une vie sociale, dire non était compliqué.

      Supprimer
  8. Moi je serais réac comme toi ! Non mais c'est quoi ce délire avant la majorité à 21 ans.... ?
    ok pour la soirée pyj mias à 9 ans moi je dis 23h au lit. Point.
    ET tu fais bien de te défouler ici :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je compte demander l'extinction des feux à 21h pour un couché effectif à 22h (et vérification que tout le monde a bien compris la consigne ensuite). Je suis même en train de briefer les mamans des petites filles invitées pour leur dire que je serai intraitable sur le sujet (la marâtre...)

      Supprimer
  9. Je confirme, vous n'êtes pas réac du tout, mais votre objectif est le bien des enfants. Pour moi une soirée pyjama, c'est se faire peur sous les draps avec une lampe de poche, faire une bataille de polochon ou autre et effectivement, se coucher un peu plus tard que d'habitude, mais apparemment, se coucher à 21h c'est super tôt pour beaucoup (même en temps normal puisque les parents veulent profiter de leurs enfants le soir, ils les font veiller). Et demander le programme de la soirée avant, c'est normal aussi, c'est votre enfant après tout. Ce que je ne comprends pas, c'est que LE soir de la soirée pyjama de sa fille, le père a tout de même voulu regarder le rugby..................

    RépondreSupprimer
  10. c'est juste lunaire!!! et le pire ds tout ça c'est le père qui le jour de la soirée pyj de sa fille fait son caprice pour regarder le match!!! non mais allo quoi!!!
    pardon je répète le message de Crécerelle mais j'avais point lu avant d'écrire ;) comme quoi tu n'es pas la seule à penser ce que tu penses et à passer pour une réac!!! nous pourrions former un club :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Un club de réac, c'est tellement tendance !

      Supprimer
  11. Je suis comme la ringarde au dessus : pas de soirée pyj' ici. Franchement pourquoi faire ? On dîne et puis de deux choses l'une, soit les parents sont démissionnaires et les enfants ne dorment pas, soit les parents sont du genre consciencieux et ce sont les gamins qui sont tellement excités qu'ils font le foin et ne dorment pas plus...
    Nous avons montré le Seigneur des Anneaux à nos enfants avant même leurs 9 ans, ceci dit ce sont nos enfants et nous agissons avec eux comme bon nous semble, Je ne sais pas si je montrerais ce film à d'autres enfants sans l'accord des parents ;)
    Ceci dit, merci pour l'article : on a eu le sketch sans les emm***es !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'explique à mes enfants. Comme on les connait un peu, on leur propose des choses qui leur conviennent. Chaque famille fait avec ses propres repères et son propre vécu qui ne sont pas forcément ceux des voisins. Et en ce qui concerne le fait de faire des soirées-pyj, je pense que c'est très francilien. Pas forcément de jardin où s'ébattre une après-midi, assez peu d'invitations à déjeuner, tout le monde étant à la cantine, pas de temps dispo à cause des multiples activités des amis (y compris le WE) on se rabat sur ce qu'on peut. Ce n'est évidemment pas l'idéal.

      Supprimer
  12. Pour moi qui suis du genre trèèèèèèèèèès méfiante, il me faut beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps avant d'accepter ce type d'invitation pour mes enfants. Si je ne connais pas les parents c'est totalement hors de question, mes enfants le savent et l'acceptent : on y va crescendo. D'abord un déjeuner pour tâter le terrain, puis un après-midi, éventuellement un dîner suivi d'un petit moment et enfin, quand j'ai vu qu'avec les autres parents nous étions "sur la même longueurs d'ondes" et que l'éducation est sensiblement la même, je laisse faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était plutôt ma manière de voir les choses aussi. C'est tellement plus facile pour tout le monde quand on est sur la même longueur d'onde. Maintenant, comme je le disais à La Bécasse et à Alphonsine, la vie sociale proposée localement étant celle-là, difficile de couper totalement mes enfants des autres (d'autant plus quand la socialisation n'est pas forcément évidente)

      Supprimer
  13. J'ai beaucoup aimé la description, j'avais l'impression d'y être ! Évidemment, j'aurais été furieuse, surtout pour le film d'ailleurs, mais cela me rappelle l'histoire d'un papa qui avait montré Jurassic Park à des enfants de CP dans la classe de mon aînée qui par chance, n'avait pas bénéficié de cette avant-garde cinématographique, mais je sais bien que beaucoup d'enfants de son âge (même année de naissance que l'Albatros) ont déjà vu nombre de films, dont des films que je trouve violents (Harry Potter, Star Wars, etc...) et nous passons aussi pour des réac. Bref, tout ça pour dire que je vous comprends, et que j'espère que vous aurez plus d'infos lors des prochaines soirées. Préparez bien votre propre moments entre filles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque famille ayant ses propres repères et sa propre culture cinématographique, il me semble que le rôle des parents invitant est de trouver un film qui puisse plaire à tous, sans scènes de violence, ni d'univers trop particulier, juste une belle histoire à regarder ensemble...

      Supprimer
  14. Bonjour, je découvre ton blog grâce à la bécasse...! Je sens que je vais revenir souvent faire un petit tour par ici... Et puis je viens de voir que je suis dans la liste des blogs que tu suis... alors merci! En voyant la photo de tes enfants avec le coeur sur le visage, mon petit garçon de 6 ans me dit : "pourquoi ils ont des coeurs sur la tête?" Je lui dis que c'est parce que leur maman ne veut pas qu'on voie leur visage... "Pourquoi, parce qu'ils sont pas beaux...???" ;-)))
    Bonne continuation et bon courage pour gérer les relations avec les copains copines et... leurs parents!!! Ici on n'a encore jamais eu de soirée pyjama...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue par ici !
      J'avais mis ton blog dans ma liste car je trouve très intéressante l'association de paroles de la Bible et de créations qui rendent la vie plus belle.
      En ce qui concerne mes enfants je les cache car ils sont vraiment trop beaux (je suis hyper objective, je suis leur mère), ça susciterait beaucoup trop de jalousie ;-)))

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !