mardi 27 août 2013

Pouïc pouïc


La marraine de la Paupiette lui a très gentiment rapporté des petites chaussures d'un voyage en Corée.
Très très gentil  de sa part et très mignonnes les chaussures.
Un petit éléphant rose tout mimi qui fait le plaisir des petits. Rien de dingue en soi.
Sauf.



Sauf que les chaussures font "Pouïc pouïc". En effet, un petit sifflet habilement dissimulé dans la semelle délivre à chaque pas de la donzelle un petit "pouïc".



Je vois celles du fond, près du radiateur (l'instinct professionnel qui revient), qui se disent que franchement c'est une idée de nase ! Encore du bruit, comme si on en avait pas assez. C'est complètement stupide et totalement ridicule. Imaginez un peu la scène : un enfant qui se balade avec ses pouïc pouïc, il n'a pas l'air aidé comme on dit chez moi.

Bon, je l'avoue, je l'ai pensé aussi.

Et puis je les ai mises aux pieds de la destinataire du cadeau...

D'abord interloquée par le son mystérieux, elle s'est mise à taper du pied tant et plus jusqu'à comprendre le pourquoi du comment.
Jusque là, du bruit, beaucoup de bruit...

Et puis nous sommes allés nous promener.

Pour rappel, la Paupiette, du haut de ses maintenant presque 21 mois, est de l'espèce dite "gigoteuse", de celle qui disparaît promptement dès qu'on a le dos tourné pour aller faire une bêtise au moins aussi grosse qu'elle.
De l'espèce de bébé dont on se dit parfois qu'un harnais ne serait pas forcément une idée si saugrenue pour avoir l'esprit tranquille et arrêter de la perdre partout.

Alors les écailles me sont tombées des yeux...Et j'ai compris !
J'ai testé et re-testé (pendant un été entier). Les coréens, dans leur sagesse légendaire, avaient inventé non pas un énième outil de torture parentale mais un moyen bien pratique pour savoir où donc est passé Mirza la Paupiette.
En effet, une fois la surprise et l'adaptation à ce petit bruit passées (comme Sophie la girafe mais en moins fort), c'est le moyen idéal pour donner de l'autonomie tout en surveillant.
Beaucoup moins de risques de perdre la Paupiette dans un magasin...On la suit à l'oreille...

Rendons à César ce qui est à César, les coréens n'ont pas tout inventé. J'avais déjà vu la même technique sans la comprendre vraiment chez les indiens (d'Inde). Un petit grelot accroché à une chaînette autour de la cheville pare tous les bébés.

Ou comment une idée bien pourrie vue de loin a finalement bien arrangé ma vie de mère (et celle de la Paupiette)
Merci petite marraine de veiller aussi bien sur elle !

Je vous mets une petite vidéo des coréens histoire de vous faire à l'idée ?

Alors ? Convaincues ?

(le sifflet peut s'enlever ! Et passé les premiers jours, le son devient plus "doux")

6 commentaires:

  1. Tiens, ça me donne des idées ! (j'ai un phénomène assez tonique à la maison qui marche déjà à tout juste un an...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaye ! C'est extra ! (et en plus ça donne le sourire à tous les gens qu'on croise !)

      Supprimer
  2. Efficace effectivement, mais à la seule condition que le modèle ne connaissent pas un trop grand succès... ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais pensé aussi à cet aspect-là de la chose. Pour l'instant, on ne court pas de grand risque en France !

      Supprimer
  3. Pouviez pas le dire plus tôt non ? j'ai passé la journée de lundi à courir après Bébécassine... nous avons bien failli la laisser au fond du gouffre de Padirac...
    Et je signale aux jeunes parents naïfs que lorsque vous courez dans une file d'attente un peu longue pour rattraper un rejeton fugueur, ne comptez surtout pas sur la compréhension de gens trop enclins à penser que vous cherchez à resquiller. Ma gamine filait entre les jambes des gens qui ne me laissaient pas la rattraper... j'ai failli laisser aussi ma raison au fond du gouffre !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si la prochaine fois vous allez au gouffre de Padirac avec des pouïc pouïc, je veux un film ! J'imagine déjà les pouïc pouïc qui résonnent dans les ténèbres de ces fonds mystérieux...hum...

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !