vendredi 29 novembre 2013

Des effets collatéraux du mercredi...

Tout faire ensemble, tout le temps ? 

...Et de ses activités.

Chaque année, fin septembre/début octobre, les activités de chacun des enfants s'articulent, le taxi-pied-trottinette de la mère reprend du service. Chaque année, cette articulation, quoique prévue sur le papier, recèle des petits imprévus. Bons ou mauvais, regardons de plus près...


Chaque mercredi matin, Milou part à la danse. Pendant ce temps, une équipe de 3 voit le jour : l'Albatros, le P'tit Prince et La Paupiette. Une ré-organisation qui, bien qu'éphémère, donne lieu à de nouveaux jeux, de nouvelles activités, de nouvelles inter-actions : La Paupiette joue avec le P'tit Prince, son préféré, tandis que l'Albatros lis tranquillement, ou alors les 3 jouent à l'école (seraient-ils en manque ???)

A la suite de la danse, Milou fait souvent un échange avec une de ses amies. Il arrive aussi que le P'tit Prince fasse également un échange avec un ami. Les équipes changent pour le déjeuner, évoluant entre 2 et 5 enfants. A chaque fois des espaces d'échanges différents apparaissent. Untel qui n'arrivait pas à avoir un peu de temps avec moi parvient alors miraculeusement à s'octroyer une pause avec Môman. Tel autre qui voulait respirer un peu profite du passage chez son ami pour prendre l'air et nous revenir tout regonflé par ce temps "off". Et quand nous nous retrouvons à 3 pour le déjeuner, tout paraît d'une douceur infinie. Pas d'altercations, presque plus de bruits, pas de hurlements, plus de sérénité. Au milieu des va-et-vient de la journée c'est une respiration salutaire, souvent imprévue et toujours accueillie avec plaisir.

L'après-midi vient alors. L'Albatros et le P'tit Prince sont tous les deux occupés à partir de la même heure. Nous prenons tous ensemble le "taxi-pied-trottinette" pour les déposer. Une fois débarrassés la livraison faite, nous nous retrouvons à 3, Milou, La Paupiette et moi. Nous avons 3/4 d'heure à nous avant de retrouver le P'tit Prince et nous avons désormais notre rituel. Nous allons à la bibliothèque. Moi qui détestais leur lire des livres à la bibliothèque, j'ai décidé de me forcer un peu et je dois dire que le résultat est au-delà de mes espérances. Les deux chipies sont ravies d'avoir un peu de temps pour elles deux. Une lecture câlin dont elles raffolent et moi je suis obligée de me rendre disponible, de me poser. Ce qui est pour moi très difficile à faire en temps normal (je trouve qu'en étant "à la maison", on a finalement mille et unes raisons de ne pas se rendre disponibles aux enfants). C'est encore une fois une petite oasis de bien-être au milieu de la course perpétuelle.
Nous récupérons 3/4 d'heure plus tard le P'tit Prince et rentrons tranquillement à la maison avec cette nouvelle équipe de 3 enfants - Milou,  La Paupiette et le P'tit Prince. De nouveaux jeux sont mis en oeuvre, pour le plus grand plaisir des 3.

Rendons à César ce qui est à César, conformément à ma manière de fonctionner, c'est une petite phrase dite par une autre maman (de 7 enfants !) qui a germée progressivement en moi. Au cours d'une conversation, cette mère au foyer, particulièrement active aussi à l'extérieur de son foyer, m'avait dit: " j'ai décidé cette année de me rendre disponible le mercredi pour mes enfants, c'est mon effort de l'année". Mouhahha, me suis-je dit intérieurement, la bonne blague ! C'est tout bonnement impossible (qui plus est avec 7 enfants), je n'y arrive pas avec mes 4, j'ai l'impression d'avoir toujours mille choses à faire, alors me rendre VRAIMENT disponible, vaste plaisanterie...Et comme d'habitude, à l'insu de mon plein gré, mon cerveau a mouliné l'idée, jusqu'à ce que je m'apercoive un beau jour de tout ces espaces qui m'étaient offerts pour renouveler l'air de la fratrie, remplir les réservoirs d'amour, d'écoute et d'attention...

Force est de constater que nos mercredis sont beaucoup plus zen que l'année dernière, même si nous traversons toujours la ville de large en long. Les trajets sont eux-aussi utilisés pour raconter sa vie, poser des questions existentielles. Et chacun est finalement content de son mercredi. N'être pas toujours tous ensemble et profiter de ces moments différents nous apaise tous.

Un seul être vous manque et tout est...renouvellé.

Je vous parlerai dans un autre billet de l'acmé du mercredi (nan, pas l'acné, pff..)

13 commentaires:

  1. Je n'ai pas encore de conduites le mercredi mais j'ai tendance à appréhender le jour où les activités extra-scolaires viendront rythmer la journée... merci pour cet article qui montre les bons côtés de la chose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu de patience et tu y seras très vite...Je suis certaine que tu arriveras à trouver les bons côtés toi aussi !

      Supprimer
  2. C'est vrai, moi aussi je me rends pour la 1ère année véritablement disponible pour eux le mercredi (pourtant je suis à 80% depuis 7 ans...), et ça fait du bien à tout le monde !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as vu ça ! C'est incroyable comme notre état d'esprit peut changer les choses...

      Supprimer
    2. Et puis moi aussi, il m'a fallu tout ce temps pour m'en rendre compte, aheum...

      Supprimer
  3. vive le renouveau des temps partagés!!!!ma gde joue avec ses frères et soeurs avant de partir en we!!! un peu de calme pour maman!!!

    RépondreSupprimer
  4. Cette année j'ai très peu de trajets et d'activités le mercredi. C'est redoutable, car j'ai tendance à transformer ce jour en journée ménage... je médite votre petite phrase !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hum, hum, chez moi aussi c'est un peu ménage aussi, faut bien l'avouer. Mais ménage spécial enfant. Nous trions et rangeons ensemble, et c'est finalement un temps de qualité, d'échange...

      Supprimer
  5. Le mercredi, nous sommes souvent en mode girls power (chouiny, couiny et Bibichemère) car Fouiny a trop besoin de sauter et courir pour rester. Parfois Chouiny tient absolument à mettre son jogging pour aller danser au centre de loisirs. Ce qui fait que nous sommes seules avec ma Couiny, quoiqu'il en soit, le mercredi c'est pour les petits, surtout quand je reprends le travail et que j'ai la chance d'avoir le mercredi avec eux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on travaille, c'est vrai que cela prend encore une autre saveur !

      Supprimer
  6. Je te trouve très zen à la vérité...moi le mercredi est un enfer absolu...et j'ai deux fois moins d'enfants que toi en plus...et je n'arrive pas du tout à avoir une organisation vraiment efficace!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais Galéa, tu crois que ça n'a pas été un enfer pour moi ? C'est seulement que cette année, Ô miracle, les choses s'imbriquent mieux (chance) et j'ai peut-être un peu changé d'état d'esprit. La remarque de cette mère de famille m'a vraiment aidée !

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !