jeudi 12 juin 2014

Acte IV scène 5 : C'est peut-être un détail pour vous


La Paupiette, sa mère. Elles sont seules dans l'appartement, les autres sont à l'école. La Paupiette occupe son temps à écouter des comptines tandis que sa mère rédige un article pour son blog. Tout à coup la concentration de la mère est perturbée par des hurlements et des pleurs.


-Hiiiiiiiiiiiiii ouiiiiiiiinnnnnnn hiiiiiiiiiiiiiuuuuure ouuuuuuiiiiiiinnnnn

Et la Paupiette de venir toute boursouflée et hurlante tendant son seul pied chaussé (l'autre pied a perdu sa chaussure on ne sait par quelle entremise).

-Tu veux que je retire ta chaussure ?

Sans attendre la réponse et pour avoir la paix (soyons honnêtes...), la mère prend la décision de retirer la chaussures, certaine que tout ira mieux par la suite.
Malheureusement pour elle et pour ses tympans qu'elle a fort sensibles, la sirène redouble d'intensité. La Paupiette, de dépit et se sentant totalement incomprise s'étale de tout son long sur le plancher en beuglant tant et plus. La mère se dit qu'avec un peu de chance, d'ici 5 minutes l'affaire sera réglée.
Mais non...

10 minutes plus tard, la situation est identique. De allongée sur le ventre, la Paupiette est passée sur le dos, seul changement notable.

La mère sent qu'il y a un truc, un bidule qui doit être coincé. Elle pressent que sa réaction n'est pas celle souhaitée par la Paupiette et visiblement pour une raison bien précise. Elle tente un gros câlin et réfléchit à ce qui pourrait bien être la cause d'un tel dépit.

-C'est à cause de tes chaussures ?

- Bi (la Paupiette ne dit pas oui, elle dit bi) Ouuuuuiinnnnnnnnn hiiiiiiii ouiinnnnn

- Il fallait les enlever ?

-Ouuuuuuuiinnnnnn Ouiiinnnn

- (mauvaise pioche donc)

La mère observe les chaussures et s'aperçoit que l'une des boucles n'est pas passée dans le passant du milieu. Elle tente le coup timidement alors que la Paupiette n'a toujours pas cessé de hurler.

- C'est parce que la boucle est mal mise ?

La Paupiette s'arrête net et opine du chef.

C'est peut être un détail pour vous, mais pour elle ça veut dire beaucoup.


Ce petit détail vous vaudra sans doute un autre article prochainement...

Et puisque ça y est je vous ai mis la chanson dans la tête, c'est cadeau ! Ne me remerciez pas...


4 commentaires:

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !