samedi 12 juillet 2014

Comment occuper les enfants sur les routes des vacances ?

Hum hum... non, ce n'est pas notre voiture... mais encore une des expériences farfelues du Grand Blond.
Prenez un garage de voitures anciennes. Lors d'un moment d'égarement du garagiste glissez vous dans l'une des voitures-épaves garée devant et faites comme-si...frissons garantis!
Comment occuper les enfants sur les routes des vacances ? 

Vaste question…posée par So Busy Girls.

Je vous livre, en vrac, ma boîte à outils

  • ·         Avoir avec soi de quoi répondre aux faims et aux soifs intempestives. Comme le sucre a tendance à bien exciter mes affreux jojos, j’opte plutôt pour des crackers salés, des petites tomates cerises,  des fruits secs, des petites bouteilles d’eau qu’ils se passent les uns les autres et je m’en sers de carotte (pas bien… mais ça marche !) : dans une demi-heure (ou quand on verra un 7 en premier, ou quand la grande aiguille sera sur le 2…), vous aurez quelque chose à grignoter. Ça permet de patienter et pendant ce temps, les kilomètres passent aussi.


  • ·         Pour répondre à la question « quand est-ce qu’on arrive ? », je me sers du pare-soleil. La largeur représente tout le trajet et je mets mon doigt entre les deux bords pour qu’ils visualisent où en est. Jusqu’à la prochaine question…


  • ·         Je leur demande de  préparer eux-mêmes un petit sac de voiture chacun avec les jeux auxquels ils veulent jouer. Généralement, on y trouve quelques jeux de cartes, un carnet, un crayon, parfois un magazine pour enfant pour les plus grands, petites poupées, figurines, ardoises magiques et livres cartonnés pour les petits.


  • ·         J’ai un bon stock de CD d’histoires (Marlène Jobert entre autres), de chansons, de compilations familiales, de musique classique (pour adoucir les mœurs) que je ne passe pas en continu pour laisser des plages de « silence ». Ok, on se tape l’intégrale d’Henri Dès, mais si c’est pour pouvoir conduire tranquille et ne pas voir le temps passer, je vote pour !


  • ·         Nous avons, quelque part coincé dans une portière de la voiture, une boîte avec plein d’idées de jeux à faire en voiture :

Compter le nombre de voitures d’une couleur,
Inventer des histoires avec les nuages,
Inventer la vie des gens dans la voiture de devant,
Le jeu des voitures (on gagne des points suivant les « coucous » des gens),
Jeux de portraits,
« Tipoter » où il faut trouver le verbe choisi par quelqu’un en posant des questions (en plus on fait de la grammaire !)
Les couleurs : chacun choisit une couleur de voiture et d’une ville à l’autre on compte les points.
La phrase surréaliste : tout commence par un mot puis un deuxième ainsi de suite pour former une phrase et c’est rigolo car à la fin la phrase ne veut rien dire.
Les marques de voiture : chacun choisit une marque de voiture. Au bout du trajet, celui qui a le plus croisé la marque de sa voiture qui a gagné.
La musique :  écouter une grande compilation de chanson française… qui va des petites comptines pour les petits (ah les crocodiles…) à des chansons françaises du moment afin que tout le monde puisse participer.
On choisit un mot très commun (soleil, mer…) ou une sorte de mot (prénom, couleur…)
Le but est de trouver une chanson ou un poème contenant ce mot (ou une couleur, ou un prénom…), chacun son tour.
Lorsque la chanson est trouvée, on reprend tous en chœur la chanson (super ambiance !).
Ce jeu permet d’avoir des phases de calme (quand on réfléchit pour trouver les chansons ou poèmes) et de musique.
Le jeu de l'alphabet : on désigne une lettre et à partir de cette lettre, chaque personne de la voiture doit présenter un nom d’objet, d’animaux etc… (cela dépend du thème choisi au départ) ainsi jusqu’à épuisement de l’alphabet.
A quoi tu penses ? Ce jeu est simple, l'enfant ou l'adulte pense à un animal, une personne, un lieu, un objet, etc. L’un d’entre nous va essayer de trouver à quoi pense l’autre en posant des questions. Par exemple, s’il recherche un animal, il me demande “vit-il dans la mer ? a-t-il des poils ?”. Quand il a trouvé, c’est au tour de l'autre. Le but est de n’avoir besoin que de très peu de questions. Fous rires assurés…
Le mot en "ette" : trouver des mots en -ette, -eur, -ique… cela prends un certain temps, chacun joue à son tour, les mots sont parfois inventés et cela s’avère être très drôle !
Autre jeu de l'alphabet : on doit choisir une lettre de l’alphabet et les passagers doivent dire le plus grand nombre de mots commençant par cette lettre en regardant le paysage. Celui qui a dit le plus grand nombre gagne !
La grande histoire : une histoire qu’on invente au fur et à mesure du trajet. Les enfants choisissent les personnages principaux et tout le monde participe pour étoffer l’histoire. Elle peut durer un moment, on peut l’arrêter pour faire une autre activité puis la reprendre. Et pour avoir l’envie de l’écouter, on promet la fin pour l’arrivée.
Le calcul mental : faire faire à ses enfants du calcul mental (..+..-..x..=?) et le premier à avoir donné la bonne réponse et le plus rapidement possible gagne un point et le premier à arriver à 10 points est le vainqueur final. Les enfants adorent ça !
Dessiner c'est gagné : les faire dessiner sur une ardoise magique un dessin et de faire deviner aux autres ce que c’est.
Un petit jeu qui permet de passer un trajet dans la bonne humeur et en chanson : le premier joueur choisit un thème. A la suite, chacun trouve une chanson sur ce thème et la chante. Le premier qui n’en trouve plus est éliminé, et ainsi de suite…
Le gagnant choisit un autre thème et on recommence !

  • ·         Si c’est un trajet que nous avons déjà fait, guetter des éléments du paysage : un château, une tour, une rivière, une drôle de sculpture, une montagne particulière qu’ils doivent reconnaître. Si nous ne connaissons pas la région, nous guettons les panneaux et découvrons de nouveaux paysages ensemble.


  • ·         Ne pas oublier de s’arrêter régulièrement pour faire courir les jeunes chiots enfants. Je privilégie les aires sans station service qui sont souvent plus calmes (même si les toilettes, franchement…).


  • ·         Profiter de ce moment pour faire des projets pour l’an prochain ou discuter ensemble. Pour une fois qu’on est tous coincés au même endroit, autant en profiter (choisir un sujet non conflictuel sinon la proximité risque d’être vite un inconvénient).


  • ·         Dernièrement, j’ai testé « faire un long trajet seule avec 4 enfants » et j’avoue que j’ai cédé en offrant un lecteur DVD (avec casque) qu’ils se passent à tour de rôle (remerciements infinis aux chèques cadeaux du travail du Grand Blond !). J’avais aussi pris la tablette. Bilan : j’avais juste derrière moi (et sans écran) ma Vomisseuse professionnelle armée de son Tupperware (avec couvercle) prêt à servir, à ses côtés La Paupiette ravie de chanter des chansons en boulottant ses chips, tandis que la rangée du fond s’échangeait lecteur DVD et tablette pour ma plus grande satisfaction.


Cette boîte à outils constituée au fil des expériences (cuisantes) me permet aujourd’hui de renverser l’aspect extrêmement contraignant des longues heures de route pour en faire un vrai temps familial plutôt agréable finalement (bon… pas 100% du temps, mais globalement, je n’ai pas à me plaindre !).


Je vous laisse, je dois aller donner sa cocculine à Milou en espérant que ça fonctionne (on peut rêver non ?)
Bonne route !

9 commentaires:

  1. Connais-tu les bracelets qui fonctionnent par accu pression sur le poignet? C'est
    Miraculeux sur mon filleul.
    Bonne route.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissait pas, merci pour le tuyau ! Cette fois-ci on a opté pour le jeu " le premier qui voit.... a gagné" pour les km fatidiques. Et je pense aussi qu'un manque d'eau et de sucre favorisait le problème. Elle a gardé sa bouteille a portée de main plus des pauses grignotage plus fréquentes pour ne pas avoir l'estomac vide et finalement premier voyage depuis bien longtemps sans gerbouillis...

      Supprimer
  2. Il y a des petits malades chez nous aussi ! L'une des filles a même réussi l'exploit de vomir allègrement dans mon sac à main...
    Ceci dit j'aime bien tes idées pour un voyage. Sachant qu'en général, je voyage seule avec les huit et de toutes façons avec les petits. j'aime bien Henri Dès :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va mettre en route dès maintenant ton procès de béatification. Seule en voiture avec 8, ça mérite au moins ça !
      Je tente la même chose avec 4 depuis un an seulement et quand je peux faire autrement, je n'hésite pas une seule seconde !
      Tu m'epateras toujours !

      Supprimer
    2. En France, la loi n'autorise pas à voyager à plus de neuf dans le même véhicule. Nous sommes 10...Quand nous voyageons c'est toujours à deux voitures.
      Les enfants +moi ça fait tout juste neuf. D'autre part, mon époux est fort occupé par son travail... Donc si je veux m'aérer, ben faut que je me débrouille avec toute la troupe.
      Donc ceci explique cela. Pas besoin de me béatifier, il y a aussi des moments où j'abandonne lâchement mon mari et les fauves et où je me paie une échappée en solitaire ;)

      Supprimer
  3. Nous on part très très tôt le matin pour les longs trajets....pour le reste, c'est la même que toi (sans tablette ni lecteur dvd), mais tout le reste pareil...avec la vomisseuse bien sûr....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vomisseuse s'est calmée dernièrement, je respire....Mais je garde un Tup au cas où !

      Supprimer
  4. Mais quelle bonne idée, le Tup* et son couvercle, bêtement j'en étais encore aux sacs plastiques !! Il faut dire que l'aîné qui pouvait lire en voiture depuis toujours se met à être malade sans prévenir, je ne suis pas encore rodée, mais je note pour le prochain voyage !
    Notre dernière trouvaille qui a super bien marché : chacun son sachet de petits élastiques pour fabriquer des bracelets (bon, au fin fond de notre province ça vient juste d'être à la mode, donc ils ne sont pas blasés, mais j'ai peur que ce ne soit plus très nouveau ailleurs...), à l'aller ils ont tressé des bracelets, bagues, etc, au retour ils ont commencé par faire des coiffures sur le bout de leurs doigts, qui sont devenus de petits bonshommes, des clowns, et en avant les histoires, c'était génial !
    Pour remplacer les CD quand ils grandissent, chacun son carnet de chants scouts, c'est super aussi, tant pis pour les fausses notes !
    Je roule seule avec trois enfants (seulement !) et les pauses toutes les 2 heures, avec détente, grignotage éventuellement, si elles ralentissent considérablement sont presque nécessaires, sans quoi l'ambiance devient vite orageuse. Par contre animer des jeux (ni oui ni non, etc ) quand je conduis, ça m'a déjà fait rater des sorties d'autoroute...
    Sinon, à la question "On est bientôt arrivé ?", quand je réponds "Non, c'est encore très long", éventuellement en faisant un peu de cinéma à propos du loooooong trajet qui nous reste à faire, c'est efficace, ils passent à autre chose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais arriver progressivement aux carnets de chants...pour l'instant, ils ne sont pas encore suffisamment branchés sur le sujet !
      Chez nous aussi les élastiques viennent quasiment d'arriver mais ils n'ont pas pensé à en faire pendant le trajet. Prochain trajet j'y songe !
      Pour les jeux, ils animent tout seuls et je participe si ça ne me demande pas trop de concentration...

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !