lundi 6 octobre 2014

Les mots magiques


A la demande d'Anne-Laure, voici un petit billet sur comment apprendre les mots magiques à nos enfants et, comble de la prouesse éducative, les amener à s'en servir le plus fréquemment possible...(ben quoi, on peut rêver non ?)



En préambule, il nous faut garder à l'esprit que tout apprentissage prend du temps, demande de la patience, de la répétition, des échecs et qu'en ce qui concerne bon nombre de comportements, valeurs etc...que nous aimerions voir chez nos enfants, il va falloir attendre parfois beaucoup d'années avant de voir (ENFIN) le fruit de nos efforts. Ceci étant particulièrement vrai pour l'apprentissage des relations avec les autres qui ne se finit jamais vraiment quand on y regarde de près. Maintenant que je vous ai posé le décor, voyons quand même quelques idées sur le sujet...
  • Premier point, rien ne vaut l'exemple. Si je ne dis pas bonjour aux personnes que je croise, mon  enfant ne le fera pas non plus. Si je ne dis pas pardon quand j'ai blessé quelqu'un, pourquoi le ferait-il ? Si j'exige que l'on me serve dans un magasin sans l'ombre d'un s'il vous plaît, nul doute que ce type de relation sera bien enregistré par nos observateurs en culottes courtes. Si je ne remercie pas la personne qui m'a rendu un service ou qui a eu une attention pour moi (y compris mon enfant), c'est donc que tout m'est dû et que je peux me passer de ce genre d'artifice. Message reçu 5/5 par qui vous savez. A mon sens, le plus gros du travail se fait ici. Être exemplaire en la matière. Facile à dire, hein ! Mais le noeud du problème me semble bien là ! Notre propre comportement n'est malheureusement pas toujours exemplaire malgré toute notre bonne volonté (je parle pour moi. Pour vous, lecteurs exemplaires,  il est évident que vous pouvez passer au point suivant).
  • Deuxième point, pour les plus petits, j'ai vu que, dans certaines familles, les parents arrivent à inculquer à leurs enfants des gestes qui signifient "merci" ou "s'il te plaît" avant que la parole n'arrive. Je n'ai jamais réussi à le faire, et je me demande toujours comment elles y parviennent. En revanche, les jeux d'imitations sont tout à fait propices pour "jouer" à se dire bonjour, merci, s'il te plaît etc. Ainsi, pendant plus d'un an, avec la Paupiette, nous avons joué à "Merci Maman, je t'en prie ma chérie". A chaque occasion de dire merci, elle me disait un "Merci Maman" long comme le bras auquel je répondais par un "je t'en prie" du même acabit. Cela la faisait beaucoup rire. (on n'était pas loin  du jeu de langage allemand "danke schön, bitte schön" qui n'en finit jamais). Jouer avec les mots magiques c'est toujours les apprendre. Même jeu avec la dînette ou la marchande, si on écoute bien, les enfants déploient toute l'étendue de leurs apprentissages sociaux à ce moment-là. Moment que je choisis régulièrement pour jouer à celle qui est très mal élevée, ce qui les fait beaucoup rire mais leur montre aussi l'importance de la politesse dans nos échanges.
  • Troisième point : donner du sens à ses mots magiques, expliciter ce sens auprès des enfants. Pourquoi je dis merci ? Pourquoi dois-je dire pardon ? Pourquoi demander avec un s'il te plaît ?... Parce que l'autre n'est pas moi, et qu'il ne me doit rien, il n'est pas à ma disposition. Ces petits mots ouvrent le coeur de l'autre.
  • J'avais aussi parlé de ce petit jeu de carte à afficher où vous voulez. Avantage de la formule : ce n'est pas vous qui rabâchez les règles mais un affichage qui le dit. Neutralité du tiers ! J'aime également la formule de présentation du jeu : "les bonnes manières, cela s'appelle aussi la politesse. Et la politesse c'est une clef magique qui ouvre les portes du bonheur et le coeur des gens. Si tu la possèdes, tout ceux que tu rencontres ont envie de t'aimer. Veux-tu posséder cette clef et apprendre à t'en servir ?"

  • Dernier point, chez nous, on utilise beaucoup la surdité. Point de mot magique ? Je deviens sourde comme un pot instantanément et l'objet que je m'apprêtais à donner se retrouve coincé dans ma main comme par magie. Simple et efficace.

Enfin, je ne saurais que trop vous conseiller ce spectacle pour les enfants (petite section à CM1), qui joue avec les mots et explique bien l'utilité de ces petits mots magiques...C'est drôle et très bien vu !



Et vous, quels sont vos trucs et astuces ?


11 commentaires:

  1. C'est fou comme moi aussi je peux être dure d'oreille parfois ! Mais sinon, très bon article, les livres que tu cites ont l'air très bien.

    RépondreSupprimer
  2. D'accord pour dire qu'il faut être très patient et tenace... et montrer l'exemple quelle que soit l'humeur... mais les trucs que tu donnes ici sont payants, même s'il faut du temps !
    J'ai longtemps cru que j'étais une très mauvaise éducatrice et que tous mes efforts ne servaient à rien, mais quel bonheur de voir mon grand de 12 ans tendre spontanément la joue à mes amies alors qu'il déteste particulièrement les bisous, ou me dire "Tu as besoin d'aide Maman ?".
    Se souvenir que la vraie politesse, c'est l'attention aux autres, et que parfois il faut s'adapter à son auditeur (ceux qui ne supportent pas d'être appelés par leur prénom, ceux qui ne supportent pas d'être appelé Monsieur ou Madame... c'est parfois complexe d'être poli et de faire plaisir !).
    Un petit point difficile à accepter par les enfants : quand les commerçants sont tout étonnés par "Merci Madame, Au revoir Madame" et que ça les fait rire... ça en a vexé plus d'un chez moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme j'attends avec impatience le retour sur investissement...

      Supprimer
  3. La surdité est une technique qui a fait ses preuves :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est ce pas ! Tellement facile à mettre en oeuvre...

      Supprimer
  4. je suis les mêmes points que toi, et le premier est sans nul doute celui auquel je fais le plus attention car pour ma part, je me laisse vite aller sinon ! Merci pour les conseils de lecture et de vidéos. Concernant le STP MERCI en geste, avant l'âge de la parole, chez nous ça a marché sur les deux, garçon fille. Mais ça demande aussi beaucoup de patience, de pleurnicheries et frustrations chez l'enfant, parce que c'est un peu comme le jeu de la surdité, si l'enfant veut le gâteau qu'on a dans la main, il faut qu'il fasse le geste de la main. Suivant le caractère, ils peuvent très vite l'intégrer (l'avenir de leur estomac est en jeu!) ou préférer mourir de faim plutôt que faire ce qu'on demande (mais plus vers les 2 ans, l'âge maudit !). Et quand on leur montre le geste à faire, il faut forcément l'accompagner de STP ou MERCI, avant et après. En grandissant ils abandonnent le geste automatiquement dès lors qu'ils sont fiers d'arriver à le dire avec la bouche ! Pas de crainte à avoir de ce côté là. Voilà pour mon expérience. Personne ne m'a rien dit, je n'ai rien lu à ce sujet, mais ça a marché comme ça. J'avoue que ça ressemble à du dressage, mais en fait on leur rend vachement service car avec ce signe on comprend qu'ils veulent qqchose, et ce qu'ils veulent exactement, et ça, c'est un pas vers la compréhension mutuelle qui ne peut apporter que du plus dans la relation. ça évite qu'ils se roulent par terre devant notre incompréhension d'adulte qui n'a pas acheté le décodeur ! Et puis ça les élève aussi, ils sortent de la condition de petit animal sauvage, à petit d'homme éduqué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton témoignage Stephix ! J'ai essayé avec les miens sans jamais y parvenir...

      Supprimer
  5. Merci beaucoup pour cet article très détaillé ! j'ai enfin le temps de te poster cette réponse !
    comme je te l'avais dit je me suis trouvée un peu sans voix lorsqu'à l'anniv de mon numéro 1 (8 ans quand même) pas un seul enfant n'a dit merci lors du repas alors que tous viennent de familles "bien comme il faut" .....
    mais en te lisant je me dis que, demon côté en tout cas, je me donne les moyens de leur politesse alors c'est juste que je ne suis pas assez patiente .....
    je fais attention à l'exemple et tout particulièrement quand je leur parle à eux ... ns avons aussi pratiqué le merci maman avec la main ; idem pour la surdité !
    j'aime bien ton jeu de carte et sinon on m'a aussi parlé d'une petite collection de livres, il faudrait que je retrouve les références, ils sont sur le thème plus large des bonnes manières (expliquées aux enfants)
    alors donc patience, persévérance et ... patience.
    belles vacances à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois très bien à quels livres tu fait référence. Ce sont ceux d'Inès de Chanterac.
      Bonnes vacances à toi et aux tiens !

      Supprimer
    2. exactement, je me rappelais de son nom mais pas des titres.

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !