mardi 3 février 2015

Actes I et II scène 4 : Extrême obligeance

Happening artistique constitué d'un Albatros lisant juché sur son  fauteuil, lui-même installé sur le lit de la demoiselle.
Oeuvre intitulée "Tout va très bien Madame la Marquise".

L'Albatros, le P'tit Prince, leur mère. Ils viennent de déjeuner ensemble et d'aborder la douloureuse thématique du vivre ensemble. Vivre ensemble un peu compliqué par les joyeusetés qui fusent de part et d'autres, montant inexorablement vers des sommets de méchancetés rarement atteints. Il a été décidé lors de ce déjeuner que chaque enfant aurait un petit contrat sur les efforts à faire pour une meilleure entente familiale. Après avoir passé en revue les contours de ce contrat, ils s'entraînent donc en attendant le lendemain matin, entrée en vigueur des contrats de comportement.
- Maman !
- Oui...
- L'Albatros m'a traité
- humhum
- Non pas du tout, c'est pas vrai, je l'ai pas traité
- Si tu m'as traité d'humbles fesses...
- Pas du tout...je t'ai demandé si tu pouvais avoir l'extrême obligeance d'extraire tes très humbles fesses de mon  très sacré fauteuil.

15 commentaires:

  1. J'adoooooore ! "l'Albatros m'a traité d'humble fesses" ... je la note pour le bureau, même "si c'est pas vrai" !
    Je me marre !!! sous ma capeline ...
    Mes amitiés, si c'est possible et convenable, à Madame la Marquise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Bibiche ! Et moi je me marre en lisant ton commentaire !

      Supprimer
  2. c'est génial ! au moins le temps passé à formuler la phrase permet de faire baisser la pression !
    ici aussi j'ai "contracté" avec mes 2 grands car c'est dur dur .... mais pour le moment aucun changement de comportement ...
    tu fais comment en cas de manquement ? la punition est prévue dans le contrat ? le "puni de dvd" ou "puni de dessert" ne leur fait plus rien du tout ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le cadre de ce contrat, l'objet du désir c'est la tablette. Si il y a plus de 3 feux rouges sur une semaine, pas de tablette la semaine d'après. Et comme ils n'ont qu'un seul jour de tablette par semaine, ils pétochent à mort !

      Supprimer
    2. arghhhhh serais tu en train d’insinuer que je doive investir dans une tablette ?!!!!!
      quand même pas tout de suite ..... pourtant je pense qu'ils sauteraient de joie !
      bon mercredi

      Supprimer
  3. Si tu as la version contrat pour grands ados je suis preneuse. Je t'avoue que le week-end dernier m'a laissé un goût d'échec...
    (je suis fan des très humbles fesses)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'vais voir ce que je peu te trouver...Mais comme tu as pris pas mal d'avance sur moi, va falloir que je cogite pour me remettre dans la peau des grands ados.

      Supprimer
    2. Disons que si tu as une astuce de cactus pour régler les discussions qui s'éternisent, (avec moult arguments et reproches finalement), sans jamais rien régler et qui te laissent plus mal après, j'a-chè-te!

      Supprimer
    3. Je vais y réfléchir...Mais il me semble que partir sur le factuel sans aucune interprétation et s'y tenir permet d'éviter bien des discussions. Sinon...résolution de problème, humour...ça permet de calmer le jeu, de voir qu'on ne tient pas particulièrement à avoir le dessus, mais plutôt à trouver une solution qui convienne à tous.

      Supprimer
    4. Je suis partie de l'idée de mettre en "carotte" quelque chose qui n'est pas essentiel mais auquel ils tiennent beaucoup. Sans avoir de tablette, on peut trouver l'équivalent.

      Supprimer
    5. Zut...c'était ma réponse pour Anne-Laure, elle a glissé du côté de Murmur...

      Supprimer
    6. c'est bon, je l'ai vue !
      je suis d'accord avec le principe, d'où la suppression du goûter ou du dvd ; mais même s'ils râlent sur le coup, je n'ai pas l'impression que cela impacte leurs actions futures.

      Supprimer
    7. ah ah ah oui, parce que si je menace mes ados de les priver de goûter ou de DVD, je crois que je vais perdre en crédibilité :-)
      Difficile de rester sur les faits quand les discussions t'embarquent sur des domaines uniquement émotionnels ou conceptuels... et encore plus difficile de ne pas céder à la tentation de ne pas vouloir avoir le dessus.
      Heureusement, ce n'est pas tous les jours comme ça ! (la soirée le lendemain a été tout simplement euphorique) mais c'est très perturbant et très déstabilisant
      Merci en tout cas de ton écoute

      Supprimer
  4. Je sens qu"humble fesse" va devenir une de mes injures favorites... quand je suis dans ma voiture derrière un individu qui semble n’avoir jamais passé son permis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais pas pensé à l'injure en voiture, mais cette suggestion me va très bien. Je prends aussi ! Merci Bécasse !

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !