jeudi 22 octobre 2015

Acte I, II, III, IV, scène 2 : Bébé cochon

L'Albatros, Le Petit Prince, Milou, La Paupiette. Ils viennent de passer une journée en vadrouille au grand air. Ils sont à l'étage de la maison de vacances et sont censés se laver, se mettre en pyjama, se coucher. Tout cela très rapidement car ils sont rentrés bien plus tard que prévu. Il est 23h. Leurs parents sont au rez de chaussée.

Les parents devisent tranquillement, se félicitant de cette bonne journée passée ensemble. Ils imaginent que, puisqu'ils l'ont demandé, chacun mène à bien ses missions de fin de journée.

Quand soudain ils entendent un chant à l'étage :

"Tu es devenu enfant de Dieu et soeur de Jésus, Alléluia" jaillit de la salle de bain (où chacun était prié de se laver dents, figures, mains avant d'aller disparaître dans son lit le plus vite possible).

La mère, sentant l'embrouille, monte voir où en sont ses troupes.

-Mais qu'est-ce que c'est que ce chant, vous ne deviez pas vous laver les dents ?

La mère aperçoit alors le sol trempé, une poupée copieusement arrosée, quatre enfants ravis et aussi arrosés que la poupée et une Milou qui lui explique :

- Mais Maman, c'est le baptême de bébé cochon aujourd'hui ! C'est la fête ! On l'avait toujours pas baptisé alors que ça fait presque un an qu'on l'a. C'est super, non ?



NDLR : Bébé-cochon est la poupée de la Paupiette, ainsi nommée car le fabricant, particulièrement bien inspiré, l'a pourvue d'un pyjama orné d'une tête de cochon, d'un bonnet avec des oreilles de cochon et des chaussons avec des têtes de cochon. Depuis Noël dernier, date de réception du bébé, son surnom le poursuit et a remplacé toute tentative de le nommer autrement.

2 commentaires:

  1. Sacrés enfants! On se demande parfois ce qui leur passe par la tête pour avoir des idées pareilles à des heures pareilles !

    RépondreSupprimer
  2. Et alors? Est-ce que tu as explosé de rire (comme l'envie t'en démangeait) ou est-ce que tu as su garder ton sérieux et ta dignité pour les expédier au lit, "et plus vite que ça!" (nan mais c'est beau cette fraternité dans la bêtise, quand même, hein!)

    RépondreSupprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !