mercredi 21 octobre 2015

La magie du rangement

J'aurais pu ranger ce billet dans la catégorie "le mercredi c'est bibli" car c'est un livre qui est le point de départ de cette réflexion. Mais finalement non.

Il y a quelques temps, j'ai lu "La magie du rangement" de Marie Kondo.

Afficher l'image d'origine

Puisque cette dame a déjà vendu 2, 3 millions d'exemplaires et que sa fortune est donc faite, je vous propose de vous en redonner la substantifique moelle, ce que j'en ai retenu et qui me semble intéressant.
Pourquoi ne pas le lire ? Parce ce que, si l'idée principale de l'auteur me semble intéressante, voire même très intéressante, l'ensemble est noyé dans le récit de sa vie de coach en rangement (c'est limite si elle ne donne pas ses tarifs et ses disponibilités pour qu'on puisse vite, vite faire appel à elle). Si elle est vraisemblablement très efficace pour ranger les maisons, elle semble moins efficace pour ranger les mots dans des chapitres facilement exploitables. Mais bon..ceci dit, je dois avouer que son idée principale me fait de l'oeil et me fait voir sous un autre jour les tris sempiternels de mon appartement.

En effet, son leitmotiv c'est de dire qu'on ne peut pas vivre dans un environnement qui nous déplaît. Cela nous rend triste, parfois même cela nous rend malade. L'encombrement de nos intérieurs y est pour beaucoup.
Alors, la solution qu'elle a trouvé est toute simple. Cela paraît même évident !
Lorsque l'on tri, range sa maison, la seule question a se poser est : est-ce que cet objet, cette décoration, ce rangement me rend heureux, me donne de la joie ? Oui ? alors c'est que tout va bien, on peut garder les choses en l'état. Non ? alors on jette, on donne, on se débarrasse au plus vite de ces mochetés qui nous rendent tristes. 
Après flylady et son tri journalier, ses petites trouvailles pour petit à petit retrouver un intérieur décent, nous voilà dans une démarche plus radicale. On commence tout de suite par un  GRAND tri de tout ce que l'on utilise pas, tout ce qui nous déplaît, pour garder beaucoup moins d'objets mais des objets qui nous plaisent. On rejoint dans cette démarche l'art de la simplicité de Dominique Loreau dont ma copine Bibiche nous avait dit le plus grand bien.
Peu d'objets, mais de meilleurs objets.
Idem pour les habits. Pourquoi garder des habits qui finalement ne nous plaisent qu'à moitié ? Hein ? Notamment ceux que l'on a récupéré de la copine et qu'on ose pas balancer mais qui encombrent, encombrent...
Autant choisir moins de vêtements, mais des vêtements qui nous plaisent vraiment !
Bref...L'idée maîtresse c'est que nous ne devons nous encombrer que de joie. Tout le reste est inutile.

Je n'avais jamais vu les choses sous cet aspect et je dois dire qu'en commençant de nouveaux tris (oui, mon appartement est toujours trop petit, nous sommes toujours tassés et des choses moches on en a toujours à foison !) , j'ai vu ma capacité à trier et à me débarrasser de vieux objets considérablement augmentée. Les enfants aussi d'ailleurs !

Pour ma part, je vais donner ce livre à quelqu'un d'autre, l'idée seule me suffit, je ne le relirai pas. J'additionne mes habitudes flylady avec celle-ci et me voilà prête pour faire paisiblement le rangement de mon chez-moi.

La joie seule me suffit.

13 commentaires:

  1. Très bonne idée! Et je m'aperçois que c'est un peu ce que j'ai fait lors de l'ouverture des cartons du garde meuble. .. ms du coup je n'ai vraiment plus rien à me mettre après les vêtements de maternité. .. ms effectivement je préfère m'habiller presque tjs pareil ms avec des vêtements qui me plaisent plutôt que de m'encombrer de trucs moches que je me sens du coup obligée de mettre!!

    RépondreSupprimer
  2. Moi, j'aimerai un livre qui nous dise comment garder la maison rangée lorsque l'on apprécie de faire du petit bricolage, de la couture, etc. et que l'on accumule parce que l'on sait que ça servira!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ah ! Mon mari aimerait aussi qu'on le trouve ce bouquin-là !
      Ceci étant dit, dans la magie du rangement elle donne une solution qui peut aider pour les bricoleurs et bricoleuses : ranger les choses qui vont ensemble, ensembles, au même endroit. Ne pas les éparpiller partout dans la maison.
      Et, avant de garder quelque chose, se demander si VRAIMENT on va en faire quelque chose (je suis bien placée pour donner des leçons, hum, hum, j'accumule beaucoup de petites choses aussi...). Et s'obliger à faire avec ce que l'on a sous la main avant d'aller acheter quelque chose d'autre.

      Supprimer
  3. Ne s'encombrer que de joie ... Quelle belle formule !
    Je ne finis pas de désemplir depuis le billet auquel tu fais référence (merci !!! Si ça peut aider à montrer un peu par quoi et comment commencer ...) et surtout j'essaie ne pas remplir de nouveau. Je réfléchis mieux je crois à mes nouvelles acquisitions. Nos appartement sont petits et finalement c'est un bon prétexte pour prendre de bonnes habitudes ! Bon tri alors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Bibiche ! A nous les bonnes habitudes !

      Supprimer
  4. INtéressant ton point de vue! Comme quoi chacun retient un truc différent... Moi c'est le pliage que je retiendrai comme idée maitresse bien que je sois d'accord avec ton analyse. Le principal est sans doute la joie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isabelle d'avoir relevé le conseil du tri. Comme je le faisais déjà avant de lire le bouquin (et que ça marche, c'est vrai !), j'ai focalisé sur ce que je n'avais pas vu ailleurs et qui me permettait d'aller plus loin.

      Supprimer
    2. J'ai répondu un peu vite, c'est le conseil du pliage et pas du tri...toutes mes excuses !

      Supprimer
  5. Je l'ai lu aussi, je trie d'après ca maintenant et c'est vrai que c'est plus efficace !
    J'ai retenu aussi le pliage, j'étais bien dubitative mais 3 mois après l'essai, ca marche toujours, c'est pas le bazar et je vois mieux mes vêtements...
    Et puis aussi le "une chose une place"... ben c'est tout bête mais ca m'a bien aidé aussi, plus de doublons ou triples points de rangement pas définis et donc en vrac...
    Et bonne idée de le donner ensuite tiens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, le pliage et le "chaque type de chose semblable à la même place" sont très pertinents aussi !
      Merci de le souligner !

      Supprimer
  6. Bonjour, effectivement, le besoin de désencombrer est très souvent présent dans nos logements car, pris dans nos quotidiens, les choses s'amoncellent sans que nous y prenions gare. Et nous ne nous en occupons que lorsque cela devient invivable. On dit souvent que l'état de rangement d'un logement reflète l'état d'esprit de son occupant. Ainsi, lorsque l'on se met à ranger, cela nous procure un bien-être intérieur dans le même temps. Et pour conserver cet état d'esprit, il est important de ne pas se laisser déborder à nouveau et de ranger quelques minutes mais régulièrement. Car cet ordre retrouvé agit grandement sur notre bien-être. C'est ce que nous tentons également d'expliquer à travers notre article consacré au rangement du séjour : http://moments-de-bien-etre.com/bien-etre-dans-ma-maison-ranger-mon-sejour/
    De même, lorsque l'on range ainsi de manière régulière, on se rend compte que l'on entasse beaucoup de choses qui pourraient être utiles à d'autres. C'est comme ça que nous donnons régulièrement des objets, dont nous savons qu'ils ne nous serviront plus, à des personnes qui en sont d'autant plus heureuses. Donc, rangeons et rangeons encore, cela n'apporte que du positif à nous même et notre entourage !
    Merci pour cet article plein de bonnes ondes !
    A très bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre passage ici, Fanny et Julien !
      Du coup je suis allée me promener sur votre site et visiblement nous sommes dans la même démarche : des petits pas mais qui apportent des changements visibles.

      Supprimer
  7. ton billet me parle ..... et me rejoint dans mes préoccupations du moment ; "l'ennui" chez nous c'est que c'est grand, donc ce n'est pas le problème de la place qui pousse à l'action : ce serait plutôt celui du rangement ou plutôt du bazar permanent !
    et plus largement j'ai conscience que chez moi c'est surtout de l'ordre du psychologique, et entre le psychologique et le spi il n'y a qu'un pas ..... ce pas de la confiance je l'ai pour partie enfin franchi cet été et je commence doucement à trier, donner, jeter et mettre de côté ce qui pourrait se vendre ou s'échanger ! mais il y a encore bcp de boulot en perspective !
    bon courage à toi !

    RépondreSupprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !