vendredi 27 novembre 2015

Acte II, scène 32 : Mon corps c'est mon corps, ce n'est pas le tien.


Le P'tit Prince, sa mère. Ils sont en vacances. La mère propose impose à tous d'aller marcher un peu parce que, merde, on se ramollit là.

-Ah, non, moi je ne vais pas me promener
- Et pourquoi ?
- parce que tu m'as bien dit que pour tout ce qui concernait mon corps, personne n'avait le droit de décider à ma place...

Purée, pourquoi lui ai-je montré les vidéos l'autre jour, pourquoi ?

- Je crois que tu n'as pas tout compris P'tit Prince. Personne ne peut t'obliger à faire certaines choses avec ton corps, en revanche, tu as le devoir de bien l'entretenir et donc de faire de l'exercice parce que ton corps c'est sacré !

4 commentaires:

  1. Effets collatéral imprévu ! ! Ah ces petits zèbres ils ont vraiment de la suite dans les idées. ..

    RépondreSupprimer
  2. Je kiffe le petit prince! Mais quand c'est mon zèbre à moi qui fait ce genre de réflexion j'appelle ça de la mauvaise foi et ça m'agace!!!!!!je crois que je vais commander de la patience, de humour et de la bienveillance à Noël!

    RépondreSupprimer
  3. Punaise, ils ont une de ces réparties les gosses d'aujourd'hui...! L'autre jour le maître de mon fils lui a demandé s'il ne voulait pas aussi du thé et des petits gâteaux pour continuer à discuter tranquille et il a répondu : "puisque vous le proposez si gentiment, volontiers...!"

    RépondreSupprimer
  4. :D Quelle répartie ! Il ira loin ce petit bonhomme. Peut être pas en ballade avec sa mère, mais loin quand même. Bise.

    RépondreSupprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !