jeudi 3 mars 2016

Comment fonctionne un zèbre ?



Grâce à Alix qui se reconnaîtra, je reprends enfin ma série d'articles sur les zèbres.
Aujourd'hui, je vais partir du compte-rendu du psy qui, quand il est bien fait, nous donne un certain nombre d'indications qui vont bien nous aider au quotidien. Cela peut être un moyen de tirer le meilleur parti des son fonctionnement spécifique et donc de mieux le gérer au quotidien.
Petite précaution d'usage : tous les zèbres ne présentent pas les caractéristiques que je vais évoquer, il y a autant de profils que de zèbres. Alors, même si on aime bien mettre les gens dans des cases, ce qui est tellement confortable, il faut bien garder en mémoire ce point ! (c'est valable pour n'importe quel enfant d'ailleurs, même si on peut observer des constantes).
Je vais également choisir de ne vous présenter que certains points d'appui, évidemment que ces points d'appui ont leur contre-partie nettement moins avantageuse voire problématique. C'est un parti pris total ! Forcément réducteur et contestable.

  • Son cerveau va vite, très vite (trop vite) il est donc souvent très créatif, très intuitif. En lui apprenant à vivre avec son fonctionnement et à trouver des stratégies pour apprivoiser ses pensées foisonnantes, il pourra tirer le meilleur parti de ses capacités de raisonnement.
  • Il a la passion des mots, un lexique très riche, une grande aisance pour manipuler les mots (et pas seulement les mots ;-). Profitons-en pour partager nos lectures, nos avis sur des films, pour discuter ensemble pendant des heures, pour faire des jeux de mots, pour développer l'humour !
  • Il a besoin de comprendre, de donner du sens (sans quoi il est pire que toutes les plaies d'Egypte réunies) : il s'intéresse à beaucoup de choses, la vie va être colorée, passionnante à ses côtés ! On n'a jamais fini d'apprendre ! Acceptons cette quête de sens. Pour parer au "pourquoi" intempestif, on peut aussi investir dans un cahier sur lequel il peut noter ses questions en attendant qu'on soit disponible pour y répondre ! A nous les médiathèques et leurs richesses insoupçonnées, les visites diverses et variées !
  • Il est toujours en activité, ce qui est parfois...fatigant. Sur ce point, lui apprendre à se poser, à avoir des moments "sans" et pour nous parents, penser à dire "stop" et à nous aménager des moments "off" !
  • Il est hypersensible. Les volcans permanents ne sont certes pas des plus faciles à gérer au quotidien mais...cette hypersensibilité leur ouvre la voie vers la création, vers la compréhension fine de leur environnement, vers la perception d'éléments qu'ils sont les seuls à percevoir, quelle richesse dans nos échanges (une fois que l'on a appris à gérer un minimum ces émotions).
  • Il est empathique, parfois trop, les émotions des autres débordent sur lui, mais ce sera un atout pour s'engager plus tard, pour comprendre et aider les autres (en passant par la case apprendre à communiquer avec plus de justesse avant). De ce fait, il peut être un bon négociateur, un bon médiateur et s'appuyer sur sa recherche permanente de solutions pour en trouver de nouvelles !
  • Il est clairvoyant, lucide (parfois trop, c'est angoissant !), là aussi, cette spécificité peut aider la famille dans la recherche de solutions, la négociation. Il a l'esprit critique, ce qui peut être intéressant lorsque l'on doit évaluer une situation.
  • ...Il a évidemment bien d'autres caractéristiques mais celles sur lesquelles je m'appuie sont celles que je viens de citer !
Bref, il a des talents pour donner un sens à sa vie et contribuer au bien du monde qui l'entoure, profitons-en et faisons-les fructifier ! Développons ses habilités en devenir plutôt que de nous acharner sur ses faiblesses et aimons-le entièrement, dans ses aptitudes et ses défauts.

PS : Pour rappel, le nom de "zèbre" vient des ouvrages de Jeanne Siaud Facchin pour désigner les personnes dites à "haut potentiel" afin de mieux faire comprendre la spécificité de leur fonctionnement qui n'est pas supérieur mais "différent", comme un cheval ressemble à un zèbre.

Pour aller plus loin, je vous invite à lire l'ouvrage de Jeanne Siaud Facchin qui est une bonne entrée en matière !






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !