jeudi 19 mars 2015

La banque des privilèges

La banque des privilèges




Une petite idée trouvée sur le site Grandir avec Nathan pour récompenser les enfants après leurs efforts. Où plutôt, pour que les enfants choisissent eux-même une récompense après des moments d'efforts.
D'autres idées  de privilèges ? J'ai bien envie de mettre en place ce genre de banque (pour une fois que les comptes d'apothicaires peuvent servir le bien !). Je suis trop souvent en panne sèche d'idée pour récompenser les gros efforts réalisés. Avoir déjà prévu me fera gagner du temps et fera plaisir aux enfants ! L'intérêt c'est aussi que l'enfant choisit lui-même la récompense qui lui convient le mieux le moment venu.
Sans doute qu'en croisant avec les langages d'amour des enfants de Gary Chapman, on peut trouver des tas d'idées pour répondre au langage de chacun des enfants. Va falloir que je m'y replonge !
En attendant, vous pouvez toujours ajouter en commentaire vos idées de privilèges !

8 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ! Tiens, ça pourrait remplacer l'argent de poche donné en "récompense" de l'aide apportée ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas certaine que cela puisse marcher vu que c'est une auto-récompense !

      Supprimer
  2. Tiens, ça me fait penser aux "bons pour..." que ma nièce avait offert à sa mère pour la fête des mères. Un tour de manège? Un vêtement (pour les plus grands)? Un moment de jeu SANS la petite soeur qui vient tout chambouler?

    RépondreSupprimer
  3. Très bonne idée en effet, ça leur permet de choisir vraiment ce qui leur fait plaisir… Autres idées : faire un gâteau avec maman, choisir le menu du soir, etc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et on peut être surpris par leurs propositions !

      Supprimer
  4. Ce qui est drôle, c'est que, sur Facebook, sur une page de mamans qui avaient aussi repéré le truc, toutes les mamans qui ont commenté l'article (ce qui ne veut pas dire que toutes les mamans pensent cela) ont fustigé le chantage affectif que représentait pour elles cette "banque des privilèges". Sans doute n'ont-elles pas lu exactement ce qui était proposé, à savoir, l'enfant SE récompense de SES efforts, l'adulte ne rentre pas dans le jeu (donc pas de chantage affectif à mon sens). Dans ce dispositif, l'adulte est une ressource pas le distributeur de récompense. Cette liste a le mérite de laisser sous les yeux des enfants des idées de petits bonheurs après l'effort (comme l'apéro pour nous après une bonne journée d'efforts). Il me semble important de pouvoir leur offrir la possibilité que l'adulte ne soit pas leur source de récompense, qu'ils peuvent choisir ce qui leur fera plaisir (et ce n'est pas nécessairement ce que l'on imagine), bref, on les rend acteurs de leurs efforts, sans intervenir. Notre seule intervention étant de rédiger une liste avec eux de ce qui leur ferait plaisir après un effort.
    Je m'autorise ce commentaire compte-tenu de la violence des réactions suscitées par cette idée sur Facebook.

    RépondreSupprimer
  5. Tu as bien fait d'ajouter ce commentaire explicatif, en lisant un peu vite et sans prendre le temps d'y réfléchir, j'ai en effet d'abord été choquée à l'idée de récompenser les efforts ... le chantage affectif, la vie c'est pas fait pour se marrer , tout ça ...
    Mais comme tu dis savoir se récompenser soi même, c'est important , pour ne pas toujours attendre la reconnaissance de l'extérieur. Bien desa cultes devraient pratiquer. ;-)
    merci pour ce partage, je vais étudier la question de très près.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça, un apprentissage fait petit pour mieux équilibrer sa vie, savoir se poser, savoir apprécier les choses, savoir se récompenser soi-même sans attendre forcément la reconnaissance des autres.

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !