vendredi 21 mars 2014

Trouver du temps à passer ensemble


La  quadrature du cercle quand on a une famille nombreuse, c'est (entre autres) d'arriver à passer suffisamment de temps avec chacun. Suffisamment pour être à l'écoute, pour ne pas passer à côté d'un mal-être, d'un souci. Suffisamment pour partager leurs joies et leurs peines, leurs réussites, leurs peurs...Suffisamment aussi pour leur témoigner de notre amour pour chacun d'eux individuellement. Suffisamment aussi pour savoir, nous, adultes, prendre le temps de se rendre vraiment disponible (vaste programme!). Dans l'équité (et pas l'égalité) pour qu'aucun ne se sente lésé. Je pense notamment au petit Prince qui peut mettre longtemps à se décoincer et qui nécessitera plus de temps que Milou qui profite de chaque occasion ou de l'Albatros qui fait irruption régulièrement dans notre chambre à toute heure du jour et de la nuit à la moindre petite angoisse.

Alors comment faire?

Comme d'hab, je compte sur vous pour partager vos astuces (que je rajouterai au fur et à mesure dans le corps de l'article)

Chez nous on profite de :
  • tous les trajets pour se rendre aux activités, anniversaires... 
  • de tous les moments où il en manque un, pour permettre aux autres de s'exprimer, 
  • du temps du déjeuner pour lequel je ne suis le plus souvent qu'une oreille attentive et un distributeur de parole (le soir je suis trop fatiguée pour pouvoir assumer ce rôle)
  • Du bras droit qui est seul dans la cuisine avec moi
  • des équipes lorsque tout le monde ne va pas au même endroit, ceux qui vont se promener avec Papa, ceux qui partent faire les courses avec Maman
  • Le moment du bain
  • quand j'aide l'un ou l'autre à ranger sa chambre
  • du moment du câlin du soir
  • on tente cette année une "journée de rêve" pour chacun d'eux. Ils choisissent raisonnablement une ou des activités à faire seuls avec l'un ou l'autre d'entre nous
Une fois ces moments disponibles dénichés reste à me rendre vraiment disponible pour eux, et là c'est une autre paire de manches, le cerveau des mamans a trop, beaucoup trop de choses à penser pour se rendre vraiment disponible et écouter vraiment. Enfin....Je parle pour moi. Alors quel est votre petite technique pour arriver à débrancher d'un côté et vous brancher sur les petites antennes d'amour ? Vous faites comment ? (ça restera entre nous, promis)

17 commentaires:

  1. Je disais donc ( mon précédent commentaire est parti treeeeees loin ...) quand je réalise avec l un ou l autre sa recette préférée, quand je n ai qu un des deux plus grands le mercredi. Nous aimons bien aussi les emmener prendre un petit café le we comme ça celui qui va avec le papa ou la maman peut papoter. Le top c est quand j en emmène un au restau en tête à tête mais là ça se raréfie, j avoue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un ami qui fait comme toi, petit déjeuner au café avec ses fils alternativement chaque samedi matin pour un moment de qualité ! J'ai essayer de glisser l'idée au grand blond mais sans succès...

      Supprimer
    2. moi aussi j'aime cette idée mais pas de répondant en face !

      Supprimer
  2. je crois que c'est aussi le problème des familles pas nombreuses....je n'ai évidemment pas d'astuces supplémentaires à donner (ça se saurait sinon), mais je trouve ça important tout ce que tu écris là...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi, se rendre disponible c'est problématique quelque soit le nombre d'enfants ! Merci pour cette précision Galéa !

      Supprimer
  3. On ne peut pas faire bien, même si on fait le maximum (ce que je ne fais pas d'ailleurs) . Car les enfants trouveront toujours qu'on ne fait pas assez. Alors, je ne crois pas aux recettes miracles.
    Ce qui est encore plus dur c'est quand il y a un enfant différent qui demande beaucoup, même si les autres comprennent et l'acceptent ça n'empêche pas la souffrance et la jalousie. Mais il faut faire avec, et puis c'est la vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Louise, enchantée de faire votre connaissance parmi les commentateurs de ce blog. Vous avez sans doute écrit votre commentaire avec une idée bien précise derrière la tête. L'esprit des articles de ce blog n'est pas de devenir des parents parfaits (au secours), mais de trouver des trucs et astuces qui nous permettent d'aller vers plus de sérénité (ou un peu de recul). L'idée de mon billet était donc d'essayer de trouver des petits trucs pour arriver de temps en temps à se rendre disponible à nos enfants. On peut être à la maison et ne passer aucun moment de qualité avec ses enfants et n'être jamais à l'écoute (j'en sais quelque chose).
      Alors, oui, on n'essaie pas de faire le maximum, juste de faire avec ce que l'on a sous la main, d'ouvrir les yeux sur les possibilités faciles à mettre en place parce que le nez dans le guidon, on a pas d'énergie pour des gros chantiers, encore plus effectivement quand on est accaparé par un enfant "différent". On peut aussi choisir de faire des petits pas (même tout petits petits) plutôt que de rester passif et de subir. On ne vise pas la perfection, seulement de choisir de vivre autrement. "Les évènements sont ce que tu en fais."

      Supprimer
  4. ici je profite de la cantine de l'une, la creche de l'autre pour avoir un tps privilégié avec l'un des enfants.
    nous avons aussi fait le choix d'avoir une fois de tps en tps en général pdt les vacances une soirée plateau tv pour partager un bon moment ensemble ça compte aussi!!! en chantier education nous avons parlé de ces moments privilégiés passés avec chaque enfant et nous avons constaté que ce ne sont pas ces moments en tete à tete qui nous sont restés en souvenir les plus marquants de notre enfance mais plutôt les moments partagés en famille!!! alors je me déculpabilise vis à vis de la difficulté que nous avons à trouver des moments en tete à tete...
    mais pour n°2 nous savons qu'elle aime passer un tps de calin privilégié le soir qd les autres sont couchés alors plutot que de nous enerver car elle s'est relevée nous l'accueillons un tps puis elle retourne se coucher sereinement :)
    le prochain avec ma gde sera samedi prochain à une session de cycloshow j'ai hate!!!
    le dernier était hier soir au moment du coucher de ma gde qui m'a interpellée pour parler en tete à tete. j'essaie donc de me rendre dispo qd il y a un appel lancé comme ça à l'improviste.
    pas facile tout de mm!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est amusant ce que tu dis sur les moments partagés en famille. Chez moi,il y a une nette demande de temps individuel.

      Supprimer
  5. Je prends un thé/café après le déjeuner avec l'un d'eux... à tour de rôle. Il y a des petits biscuits spéciaux (ou une part de gâteau ou tout autre douceur) l'enfant prend une tisane ou du thé vert.... Ils en sont très fiers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente idée ce café/thé ! Je retiens !

      Supprimer
  6. Alors pas d'idée à proposer... ici même avec seulement 3 loustics c'est bien difficile de se rendre disponible pour chacun... et ce que j'ai remarqué c'est que plus ils manquent de ces moments, plus ils sont détestables et moins on a envie de prendre du temps avec eux... donc en bref j'essaie de ne pas attendre d'en être là...
    Je retiens les idées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même constat ici. Plus ils manquent de moment individuels plus ils sont ch....et moins on a envie d'être avec eux. S'obliger à instituer des temps comme le fait la Bécasse peut permettre d'éviter d'en arriver là...

      Supprimer
  7. j'aime bcp l'idée de la Bécasse, c'est simple et facile. ça m'est arrivé une fois ou deux avec mon aîné et j'ai oublié de continuer entre 2 !

    de tps en tps je mets les 2 "petits" à la cantine et je garde le grand tout seul pour un déj en tête à tête, il aime bien et ça nous laisse du temps pour faire un jeu de sté à deux. à refaire avec chacun !

    autre idée mais pas encore mise à exécution, mon mari voulait organiser des promenades en tête à tête avec les enfants le we et aller camper avec notre grand avant son entrée à la Meute.

    merci pour cette idée de billet ! en fait tu nous organises des minis chantiers éducation régulièrement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les minis chantiers éducation....c'est bien vu ! Voire même très bien vu.
      Profiter de la cantine ou des équipes pour être plus proche d'un en particulier, reste à penser à organiser ça.

      Supprimer
  8. et au fait : une question, tirée d'une expérience de ce matin ....
    que faire qd les autres enfants ne jouent pas le jeu .....?
    le mercredi n°1 est le seul à aller à l'école, du coup l'idée c'est PDDM tous les deux, sauf que systématiquement, les 2 autres qui comme par hasard se réveillent tôt et seuls ce jour là ... viennent mettre le bazar et gâchent ce moment qui pourrait être bien sympa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Caramba, encore râté...
      Va falloir trouver autre chose ! Ou faire faire autre chose aux deux autres pendant ce temps (on dirait que vous seriez en train de lire des livres tranquillement dans votre lit pendant que je prendrais mon p'tit dèj avec n°1....)

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !