jeudi 3 novembre 2016

L'échelle de gravité

Aujourd'hui je vous parle d'une échelle bien pratique pour aider les enfants qui s'énervent vite à redescendre peu à peu et à se calmer. Une échelle pour apprendre à mieux faire face aux contrariétés.

C'est donc l'échelle de gravité.
De la même manière qu'à l'hôpital l'infirmière demande aux enfants "sur une échelle de 1 a 10 à combien notes-tu ta douleur ?", on demande à nos enfants "sur une échelle de 1 à 10 où se situe la gravité de ton problème", les premières fois, la note est souvent très haute et puis, peu à peu elle redescend grâce aux autres notes que l'on a pu donner aux autres problèmes rencontrés.

Cela aide les enfants à relativiser, à hiérarchiser les problèmes qu'ils rencontrent et à sélectionner leurs énervements.
En ayant toujours la même échelle, on peut comparer les évènements les uns avec les autres.

Pour fabriquer l'échelle, toujours un matériel très impressionnant :
- un crayon
- un papier

Ceux qui veulent une belle échelle peuvent la créer sur ordinateur mais ce n'est absolument pas nécessaire pour pouvoir s'en servir.

On trace un segment. 0 d'un côté, 10 de l'autre et on découpe le segment en 10 parts égales et c'est tout.
Pour ceux qui veulent garder une trace des problèmes rencontrés, vous pouvez faire l'échelle au milieu d'une grande feuille et annoter ensuite les différents problèmes rencontrés pour que l'enfant puisse situer son ressenti par rapport à la gravité réelle du problème. Garder des traces aide à se situer et à faire un feed-back après la crise.

Une fois que l'astuce est bien installée, sa simple évocation peut permettre de faire retomber le soufflet.


2 commentaires:

  1. Ca c'est (encore!) (je radote chaque fois que je passe ici du coup) une excellente idée !

    RépondreSupprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !