vendredi 16 janvier 2015

Pourquoi nous mangeons des pâtes le mardi...

Oui, définitivement, vous saurez tout sur ma vie...
Car voyez-vous, nous mangeons des pâtes le mardi soir (ou plutôt nous mangions, c'est du passé désormais).
Parce que le conservatoire c'est nul a dit le P'tit Prince.
Il l'a dit tellement
Il a tellement pleuré pour ne pas y aller...qu'un jour je me suis dit : " mais, tient, on va essayer cette belle fumisterie (naaaann je rigole) de la résolution de problème, mouahah, si on arrive à quelque chose avec cet engin-là, alors champagne !"
Aussitôt dit
Aussitôt fait

--Bon..P'tit Prince, t'es bien mignon de me faire tourner en bourrique tous les mardis soirs, mais pourquoi c'est t'y donc que tu veux pas y aller au conservatoire ? Hein ?
- Parce que j'aime pas. (la belle affaire, nous sommes bien partis)
- Mais qu'est-ce que tu n'aimes pas ?
- Tout (tant qu'à être précis, autant tout balancer)
- Oui mais tout quoi ?
- Les enfants qui font trop de bruit, c'est trop tard, je suis fatigué.
- (on avance) c'est tout ?
- non, j'aime pas le cours
- hum (pour le prix que c'est, tu vas peut-être terminer l'année, non ?) et c'est tout ? Parce  que sur l'horaire du conservatoire, le bruit des enfants, on ne peut pas faire grand-chose...Ce n'est pas nous qui décidons !
- non en plus vous ne m'attendez pas pour dîner
- (ha ha, je chauffe, je chauffe !) Oui, mais encore ?
- (il fond en larmes) Et en plus le repas du mardi soir il n'est jamais bon....Ce n'est jamais un truc que j'aime.
- Si j'ai bien compris, tu ne veux plus aller au conservatoire, tu n'aimes pas le bruit, tu n'aimes pas le repas du mardi soir et encore moins qu'on ne t'attende pas pour dîner
- oui, c'est ça.
- Alors on fait quoi ? Tu as des idées ?
- Ben ....Euh...Changer l'heure du conservatoire
- Oui, mais ça n'est pas possible, je te l'ai dit
- bon ben....M'attendre pour le dîner
-Cela me paraît envisageable. Et si je prépare quelque chose que tu aimes bien ce soir-là ?
- (visage qui s'éclaire, larmes de Pierrot coincées sur le haut des joues qui sèchent instantanément) ça me paraît bien. Des pâtes.
- Donc on fait comme ça : tu continues à aller au conservatoire, nous t'attendons pour le dîner, et je fais des pâtes le mardi.  ça te va ?

Croyez-moi ou pas, à compter de ce jour, le conservatoire a arrêté d'être un problème.
Y en a qui ont eu leur père avec un plat de lentilles. Mon fils m'a eue (ou bien est-ce l'inverse ? Ou tout le monde y a gagné dans l'histoire ?) avec un plat de pâtes.
Pendant un an, nous avons mangé des pâtes le mardi. Fin du problème. Circulez y a rien à voir.

14 commentaires:

  1. Très belle illustration de la résolution de conflit !! Et tout le monde était gagnant, ça t'économisait l'énergie de trouver quoi faire à manger ce jour-là, et avoue qu'il y a plus long à préparer que des pâtes ^^.
    Ici le dernier sujet traité (pas plus tard que mercredi) était le bain et le brossage de dents. Un planning a donc été mis en place à la demande des enfants, le grand débat "Qui y va en 1er" est donc résolu. Pour l'instant du moins ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec une telle expérience de la négociation et de la résolution de conflits, on peut mettre cette compétence sur notre CV, non ?

      Supprimer
  2. Ben il serait heureux chez nous : il y a des pâtes tous les soirs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doutais bien que c'était le paradis chez toi !

      Supprimer
  3. Génial! Ici on a résolu le pb du conservatoire en allant chez nounou. Non non pas à la place du conservatoire ... Pendant l'heure du frangin.
    Parce que tu comprends Côme lui, il reste à la maison pendant mon cours de Solfège du lundi et moi je suis obligé de l'accompagner le
    Vendredi ( le cours est plus tard et je n'ai pas le temps de repasser par la maison) . Si je vais chez nounou en sortant de l'école, je pourrai regarder la télé et je ne serai plus jaloux de Côme .
    Depuis, il ne râle plus le lundi ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quels capillotracteurs ces enfants ! L'essentiel c'est qu'on tout le monde soit content au final !

      Supprimer
  4. Alors là chapeau!!! Je n'y aurai pas pensé mais ça donne des idées!!! Chez nous, le jour des pâtes c'est le mardi midi, mais sans aucune raison précise...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, je n'aurais jamais imaginé qu'un plat de pâtes puisse arranger l'affaire ! Comme quoi, ils ont parfois des suggestions intéressantes !

      Supprimer
  5. Ici il n'y a plus de pâtes le mardi depuis qu'ils font de la musique... Nous avions l'habitude de faire nos pâtes maison tous les mardi, du jour où ils ont eu musique ce jour là plus le temps de se lancer dans la confection des pâtes... Autre lieu autres mœurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'ils arrêtent la musique tout de suite, les pâtes c'est sacré !

      Supprimer
  6. Des pâtes le mardi soir donc. ;)
    Bravo pour la résolution du problème et ceci dit je comprend ton fils, manger après tout le monde sur une table vidée, en solitaire, mais c'est pas marrant du tout du tout! (on a eu ici jusqu'à 3 services le soir pour des question d'horaires d'entrainements,pouah!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était d'autant plus problématique pour lui qu'il affectionne particulièrement le temps d'échange familial qu'est le repas. Il en a vraiment besoin pour se ressourcer, ça le décontracte. Bref, on ne répondait plus à un besoin vital (facile à dire après coup !)

      Supprimer
  7. J'admire surtout votre capacité à aller chercher la vraie raison... c'est pas donné à tout le monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec le P'tit Prince, je suis toujours obligée de fouiller un peu. Il ne dit JAMAIS la vraie raison au départ. Aucun mérite donc, juste pas le choix si je veux réussir à dénouer les crises.

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !