jeudi 7 janvier 2016

NON

Le numéro que vous demandez n'est plus en service actuellement...
Ou l'article qui parle de la nécessité de pouvoir et de savoir dire non.
Non. Je ne suis pas toujours à la disposition des autres.
Non.Je ne dois pas toujours dire oui. Pour faire plaisir...
Non. Je ne dois pas toujours me justifier pour cela.
Non. Que ton OUI soit OUI mais que ton NON soit NON aussi
Non. Pour pouvoir dire un plus grand OUI plus tard.
Non. Pour pouvoir apprendre à moduler notre mise à disposition vis à vis de l'extérieur
Non. La personne qui nous appelle, là, maintenant, tout de suite, si c'est vraiment vraiment vital comme urgence, elle insistera et nous décrocherons. Sinon, elle laissera un message et nous rappellerons à un moment où nous serons disponibles, vraiment.
Non. Je ne dois pas nécessairement répondre à ce mail dans la minute. Par contre, je dois m'organiser pour pouvoir répondre à un moment à ce mail.
Non. Personne ne m'oblige à répondre à la minute dès que mon téléphone vibre. Je peux l'éteindre aussi ! Si je l'avais oublié chez moi, cela aurait été le cas, non ?
Non. Je ne suis pas disponible tout le temps pour mes enfants, mes amis, mes parents, mon mari. Sinon je m'épuise. Mon entourage ne peut connaître ma meilleure disponibilité que si je l'exprime ! Et c'est pareil pour les besoins de pause vitale. Si j'autorise mon enfant à prendre un moment de pause, moi aussi, je peux le prendre. Ils le comprennent très bien. (et s'autorisent d'autant plus à sortir prendre une pause quand ils n'en peuvent plus, ce qui est salvateur pour tout le monde)
Non. La personne à laquelle vous avez dit non ne vous en voudra pas. Elle sera peut-être surprise dans un premier temps. Si ce n'est pas le cas c'est qu'elle ne vous apprécie pas vraiment et donc...ce n'est pas bien grave, si ? Ceux qui vous aiment vous respectent.

Oui, en 2016, on peut apprendre à se rendre indisponible par moment pour être mieux disponible pour tous les autres moments, non ?

Pour ceux qui veulent aller plus loin, un livre qui aide bien à savoir dire NON :

Cessez d'être gentils soyez vrais de Thomas d'Amsebourg

4 commentaires:

  1. OUI tu as raison ! Et je t'embrasse ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignore si j'ai raison, je constate juste combien ce NON peut être salvateur...
      Je t'embrasse aussi et pleins de bonnes choses pour 2016 !

      Supprimer
  2. Oui dit la fille qui ne savait tellement pas dire non que son premier boss l'avait envoyée en formation "Apprendre à dire non". C'était il y a 16 ans. Bon on ne se refait pas, c'est toujours très difficile pour moi mais j'y travaille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, c'est un travail de chaque instant.

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !