mercredi 13 mars 2013

Olivia Moore and more...



Hier soir, grâce à la Reine de l'Iode (Merci Astrid et Merci Olivia Herself ! )(Pour une fois que je gagne ! Encore que vu ce que j'ai gagné ces derniers mois, faut peut-être que je joue au loto, je file un bon coton en ce moment) j'ai donc gagné deux places pour aller voir Olivia Moore. Rien à voir avec Demi, ce n'est pas une cougar, et rien à voir non plus avec Roger si ce n'est un petit côté kamikaze.

Je passe sur les quelques minutes (heures) de consultation des infos, du site du Transilien, de tous les sites météo et des bulletins de vigilance orange "ne sortez de chez vous que si vous ne pouvez pas faire autrement" . Je ne pouvais pas faire autrement, je suis sortie. Urgence vitale : rire un bon coup.
OK, je l'avoue, j'ai croisé les doigts, les orteils et les oreilles et prié pour qu'on puisse rentrer en train à 23h00...
Si vous avez croisé deux maboules en moonboots sur les grands boulevards hier soir, c'était nous ! (pas un chat dans les rues, ni une voiture, plutôt une extrême solitude rarissime à Paris, surtout dans ce coin.). On a bien profité du scintillement de la neige à la lueur des réverbères mais pas seulement...

Revenons-en à ce spectacle...

Olivia ose vaincre l'omerta de la grossesse heureuse, de l'éducation" fastoche ils sont trop mignons ces enfants je gère" et de "mère de famille c'est l'éclate à chaque instant".

Un spectacle drôle, on sent que les textes évoluent au fil des jours et des réactions du public (un peu frigorifié, il faut bien l'avouer en ce 12 mars neigeux). Olivia s'attendait à jouer devant 10 personnes et la salle était pleine !
Une bouille bien sympathique (un trip perso d'Olivia sur Ségolène Royal, sans doute la petite robe près du corps, la coupe de cheveux et la gouaille) et entre nous, si elle se défend pendant tout le spectacle d'être une mère parfaite, c'est certainement dans la vraie vie une "mère suffisamment bonne" comme dirait Winnicott.
Et il fait du bien ce spectacle. Parce qu'on rit. Beaucoup même. Et surtout par ce que je crois que s'autoriser à faire des choses indignes permet de garder la tête hors de l'eau, de voir la vie du bon côté. Pour moi, on est pas loin du concept de "saine négligence" de Faber et Mazlich" (d'ailleurs, Olivia fait une très belle parodie des méthodes d'éducation américaines !).

Tout y passe, de la grossesse à l'accouchement en passant par les éternels "MAMAN !" hurlés alors qu'on tente vainement d'arriver à faire pipi en 2 secondes. Belle-maman de deux ados, elle rajoute même cette corde à son arc (excellent sketch sur la hotline du PC "ado" : je lui ai mis plein de programmes : politesse. EXE, devoirs. doc etc...Et mon Ado a planté ! Que faire ?"). Un retournement de situation (ou changement de point de vue) très drôle à la fin.

Pour résumer, un spectacle "cash, caustique, égoïste et décomplexé" comme le dit le flyer. Et ça fait du bien !

Je ne me suis pas attardée à la fin parce que nos chances de rentrer étaient quelques peu compromises par la neige et la glace, mais Olivia était à la sortie prête à papoter et à glaner nos impressions sur les sketchs. (Du coup, je pense que je vais me rabattre sur le mur facebook de mère indigne, j'ai deux trois trucs à avouer...si, si...)

J'ai filé mon coton de chance jusqu'au bout en prenant le train pour rentrer chez moi à 23h15. Les voyageurs déjà assis y étaient depuis 21h30. Le train est parti 5 minutes après que nous ayons posé nos augustes fessiers sur les banquettes. Trop de chance comme dirait l'Albatros ! (On se voyait déjà faire 5 km à pied dans la neige...)




4 commentaires:

  1. C'est tentant !
    Je comprends que vous ayez passé une bonne soirée... voir autrement son quotidien, ça fait du bien, de temps en temps ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'espère pouvoir le refaire bientôt !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Uns oirée entre filles et sans enfants, ça donne toujours envie !

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !