mercredi 18 mars 2015

Le samedi on jour : Rush hour



Comment ça on est mercredi ? Comme je ne publie plus le samedi, il faut bien que je vous case de temps en temps des petits jeux expérimentés chez nous.
Tu aimes les embouteillages, tu aimerais tant pouvoir les vivre un peu encore chez toi ?
Ce jeu est pour toi.

Nan je rigole.

Par contre, si comme moi, tu as un enfant qui régulièrement s'ennuie un peu trop et du coup ne sait plus trop quoi trouver pour être pénible avec tout le monde, qui a besoin de faire mouliner un peu ses neurones, alors ce jeu est vraiment pour toi !

Le but du jeu ?

Faire sortir la petite voiture rouge bien coincée au milieu des 35 tonnes et des autres voitures (mises en places suivant des instructions précisées sur une carte), tout cela par des moyens légaux  (toute tricherie ne présente aucun intérêt, à vaincre sans danger, on triomphe sans gloire).


Les avantages du jeu :

C'est un casse-tête, donc on en a pour un petit moment... (de tranquillité pour tous)
Le jeu prend peu de place.
Y a même un petit tiroir en dessous pour ranger les cartes !
On peut y jouer tout seul.
Il y a plusieurs cartes de mise en place de l'embouteillage dont les difficultés sont croissantes (tu crois quoi, qu'on y joue une fois et puis c'est fini ?).

Je dois t'avouer quelque chose. Le jeu a supplanté la tablette dans le coeur du P'tit Prince. Je le retrouve planqué sous son oreiller parce qu'il y a joué pendant la nuit...

Quand je te dis qu'il est bien ce jeu !

5 commentaires:

  1. OUiiiiiiii! Ce jeu on me l'avait conseillé pour ma grande quand on a commencé à avoir des doutes sur les Rayures, et depuis c'est la star de la maison ce jeu, il y en a pour tous les âges et tous les niveaux...Je valide plusieurs fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, jeu idéal pour les rayures !

      Supprimer
  2. je crois que ça plairait aussi chez moi ça (et surtout ça occuperait dans le silence !)

    RépondreSupprimer
  3. Chez nous aussi nous avons ce jeu... le seul problème est que par moment, il faudrait autant d'exemplaires que d'enfants...

    RépondreSupprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !