mardi 1 octobre 2013

La foire à la chaussette

Comme toute famille qui se respecte, nous avons nos orphelines, nos inconsolables solitaires qui ne trouve pas chaussette à leur pied.
Parallèlement à ce problème, la mère de famille voit son panier de tri de linge se remplir presque à ras bord de ces célibataires. Presque plus de place pour y ranger le linge à repasser.
Devant cette situation fort inconfortable, nous avons pris une résolution, celle de faire régulièrement

LA FOIRE A LA CHAUSSETTE
On en était presque à la fin de la foire à la chaussette quand j'ai pensé à prendre une photo. Le plus dur à gérer dans l'histoire...La Paupiette qui est allée chercher ses couches pour les déposer sur le tas de chaussettes (d'où la couche en bas à droite de la photo), tout en faisant la danse du feu autour du tas. On a eu du mal à se concentrer...

Ingredients : 
-des tiroirs de chaussettes dépareillées ou non,
- un panier de linge remplis à ras bord d'orphelines
- un coup d'oeil derrière et sous les lits pour voir si des fugueuses s'y logeraient
- un grand tapis
- un sac poubelle
- facultatif : quelques centimes pour récompenser l'effort louable de participer à la foire à la chaussette

Mode d'emploi : 

Renverser tous les tiroirs, paniers etc...au milieu du tapis.
Répartir les enfants autour.
Dans un premier temps, demander aux enfants de défaire les paires correctes pour vérifier trous et usures.
Mettre dans le sac poubelle le cas échéant.
Quand une paire est jugée "utilisable" la ranger dans le tiroir de son propriétaire.
2e temps, il ne reste plus que les orphelines.
Retrouver la soeur jumelle de celle que l'on a dans la main.
Le cas échéant, les rouler ensemble et les glisser dans le tiroir du propriétaire.
Dans notre cas, une récompense de 20 centimes par paire de chaussettes retrouvée était alouée aux participants. La mère participant à la foire à la chaussette (gracieusement...quelle abnégation...), il  fallait aussi être rapide pour pouvoir être certain  de remporter un petit pactole.

Le jeu se termine quand chacun a retrouvé sa chacune. Les chaussettes restantes sont considérées comme irécupérables et jetées sans pitié à la poubelle (ou récupérées pour faire ça)
Au final, Milou a gagné 60 centimes, le P'tit Prince, 1 euro et l'Albatros 3 euros (une ruine !)


20 commentaires:

  1. 2O centimes ! Vous êtes généreuse, les enfants ont du beaucoup aimer !
    Le coup des couches en plus, j'ai eu l'impression de voir ma petite Chafouinette baby !
    L'innocente façon de participer..... Il me faut éviter de la contrarier dans ces cas-ci, sans quoi c'est incompréhension et crise de larme à la clé !
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les 20 centimes par paire de chaussette, j'ai précisé que je jouais aussi,et vite ! Cela leur laisse beaucoup moins de paires possibles, ils doivent se dépécher s'ils veulent en avoir quelques unes !

      Supprimer
  2. Et maintenant, tu files acheter des pinces à chaussettes !
    sinon, ils vont faire exprès de mélanger les chaussettes et tu seras ruinée ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais une pensée émue pour tes pinces à chaussettes en écrivant cet article...
      Quant à faire exprès de mélanger les chaussettes, ils font cela tellement spontanément que je ne sais pas si çela rajouterait quelque chose...

      Supprimer
  3. Comment... tu ne nous as pas mis l'extrait de "Fais pas ci, fais pas ça" où Fabienne Lepic invente un système pour lier les chaussettes ?! A voir A-BSO-LU-MENT, c'est une pure merveille !
    Je trouve que tu as eu une bonne idée avec ta foire à chaussettes, elle devrait faire des émules chez nombres d'entre nous !(euh, pas moi, ça ne m'arrive que très rarement et tout le monde me demande comment je fais. J'en sais fichtre rien. J"imagine que c'est peut être est-ce parce que je trie mon linge avant de le mettre dans la machine, repérant du coup les paires de chaussettes...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah,oui! Le système de Fabienne Lepic ! Du grand art !
      Va falloir que tu me donnes ton truc pour le tri du linge!
      Et sinon, pour les coms par mail, j'ai un peu de mal en ce moment...Promis, dès que je retrouve un peu de temps, je m'y mets !

      Supprimer
  4. votre système me fatigue rien qu'à le lire. mais bon, en ce moment tout me fatigue... parce qu'ici, on attend l'orage et quand on l'a eu on attend le suivant. Il fait chaud et lourd !
    bref, les chaussettes ne sont pas à l'ordre du jour tout le monde est encore pied nu ici, et c'est encore la meilleure solution que j'ai trouvée pour remédier à ce problème ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah alors ! Qu'est ce qui passe chez vous ? Chez nous on alterne pieds chaussetés et pieds nus un jour sur deux....

      Supprimer
  5. Le mystère de la chaussette orpheline..., si poétique et résolu de manière si prosaïque. Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Stiop ! Pour être prosaïque, c'est prosaïque... La chaussette a un potentiel poétique assez limité.

      Supprimer
  6. Ah! Les chaussettes orphelines, meme sans enfant, on en a!!

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. Le stock de chaussettes ? Cela nous a pris 20 minutes en tout et pour tout ! Bises .

      Supprimer
    2. Non l'idée :-D
      Je vous imagine super bien... Ca me fait trop rire....

      Supprimer
  8. Sympathique idée ! Et joli reportage !

    RépondreSupprimer
  9. On devrait te récompenser pour cette idée absolument géniale! J'ai une pensée émue pour mon panier à chaussettes bien vide maintenant, la possibilité de la foire à la chaussette, c'est bien fini ici. En tout cas, c'est bien rigolo ton système, j'adore!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux, je garde mes orphelines et je te les envoie pour la déco de ton panier à chaussettes.
      L'idée ne vient pas de moi, mais je ne sais où et j'ai réinterprété à ma manière. Il me semble que là où je l'avais lu la récompense était en bonbons.

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !