jeudi 1 mai 2014

Besoin de vous !

Photo de mon authentique cahier de note bloguesque

Comme vous le savez (ou pas) j'écris des articles pour le site So Busy Girls (si vous allez sur la page facebook du blog, quelques uns sont en lien) dans la catégorie "maman". Oui, j'avais moins de trucs à écrire sur le nail art malgré mes expériences récentes d'ongles à paillettes. Pour la rubrique beauté, est-ce que le maquillage en 5 minutes top chrono ça compte ? Pour la rubrique Geek, je suis un peu trop quiche sur le sujet pour pouvoir écrire quoi que ce soit - sauf  peut-être sur "comment j'ai planté mon PC en arrosant ma plante verte qui était au dessus". Quant à l'onglet "mode"... soit j'ai énormément d'avance sur la tendance soit je suis carrément en retard, bref...pas le bon timing, trop décalée pour être crédible.
Restait plus que la rubrique maman qui soit dans mes cordes.
Mon dernier article en date parlait des 10 choses à faire pour bien s'entendre avec la maîtresse de son enfant. Le ton y est un peu différent de celui du blog vous verrez puisque ce sont globalement plus des conseils  que des trouvailles, des petits bonheurs ou des expériences comme ici. D'ailleurs j'en reparlerai sans doute dans un prochain billet...Mais venons-en à mon besoin...

Je rédige en ce moment un article sur  "Comment aider ses enfants à régler leurs conflits sans pour autant faire de l'ingérence ?". J'ai déjà bien avancé mais je suis certaine que vous avez d'excellentes astuces sur le sujet. Aussi, si vous avez l'âme partageuse (ce dont je ne doute pas...), glissez-moi donc vos trucs, astuces et organisations sur le sujet afin que je puisse rendre cet article plus pertinent en y accueillant d'autres idées que les miennes.

Je remercie d'avance celles et ceux qui transmettrons ici leurs réflexions sur ce sujet et rendez-vous dans quelques jours quand l'article sera complètement rédigé et publié (je le publierai aussi ici puisque vous y aurez participé !)
Je peux compter sur vous ?

THANKS A LOT !

8 commentaires:

  1. comment ça, tu n'es pas experte en nail art !!!!!! voilà qui m'étonne, tu as pourtant un max de temps libre non ? ;O)
    plus sérieusement, voici ce qui me vient à l'esprit sur le sujet, en provenance ppalement d'une discussion lors d'un chantier éducation et de ce que j'essaie de mettre en pratique au jour le jour.
    1/ j'essaie de ne pas intervenir si je ne suis pas sollicitée pour arbitrage, si ça "chouine" ou pleure j'essaie d'attendre car svt ça s'arrête tout seul (surtout n°3, seule fille qui en rajoute assez facilement voire anticipe et pleure avant mal ...) je n'interviens que s'il y a gros fight.
    2/ dans l'idéal, si je suis sollicitée, j'essaie de les inviter à trouver tout seul une solution dans un timing limité en prévenant que si rien n'aboutit c'est moi qui trancherai. par ex dans le cas d'une dispute où les 3 veulent la même chose en même temps. je dis bien dans l'idéal, et donc qqf je réagis de manière plus "spontanée" et donc en général pas adéquate !
    3/ il y a d'autres circonstances où il est possible d'anticiper le conflit ; chez nous le bol nounours et la cuillère à manche bleu ... ça ne rate pas c'est presque tous les matins (dc il a été décidé que c'est le bras droit du jour, rebaptisé roi du service par les enfants, qui les utilise). A ce niveau je ne sais pas si c'est de l'ingérence par anticipation ... mais si c'est le fruit d'une décision collective je dirais non.
    voilà ce à quoi je pense, sachant que mon ainé ayant 7 ans et demi, on commence juste à pouvoir moins intervenir car avec des touts petits aux réactions non raisonnées
    j'ai hâte de te lire sur le sujet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne -Laure pour cette belle participation !

      Supprimer
  2. zut je n'ai pas terminé ma dernière phrase ... dc je disais qu'avec des petits qui ne sont pas très rationnels, c'est difficile de ne pas s'ingérer dans les disputes !
    et je pense à autre chose, veiller à "surveiller" discrètement que ce n'est pas tjs le même qui cède, ou qui se fait avoir par les autres car il est trop raisonnable, trop gentil ou qu'il n'est pas à l'aise avec les conflits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-merci ! Lire les idées formulées autrement et enrichies c'est top !

      Supprimer
  3. Alors moi le sujet m'intéresse beaucoup... mais je ne sais pas si j'ai beaucoup à dire pour t'aider...! J'ai trouvé pas mal de trucs intéressants dans le livre de Faber et Mazlisch Jalousies et conflits entre frères et soeurs, mais je peine à les appliquer!
    J'essaie de les inciter à dire "je" pour exprimer leurs besoins les uns aux autres, sans accuser l'autre... Mais ce n'est pas évident!
    En tout cas je lirais ton article avec grand intérêt! Et je file voir le site dont tu parles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marine pour ta généreuse contribution ! J'ai beau avoir presque fini l'article, voir les idées formulées autrement m'aide à synthétiser et à préciser le contenu.

      Supprimer
  4. Leur proposer le "je me sens.. " ou "j'ai mal" ou "je suis triste" à la place du "tu es méchant", "tu m'embêtes"... etc pour ne pas "agresser" encore plus l'autre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marick pour ta contribution, veiller à ne pas agresser encore plus c'est effectivement important !

      Supprimer

Vos commentaires sont les bienvenus ! Ils permettent de partager encore plus et de nous enrichir mutuellement, alors n'hésitez pas !